| Par lpbw

Stéphane Dussault chantera pour La Nuit des sans-abri

SAINT-JÉRÔME. Saint-Jérôme connaîtra le vendredi 21 octobre sa douzième édition de La Nuit des sans-abri. Avec une nouveauté au programme cette année, la présence de Stéphane Dussault qui animera en chansons une partie de la soirée avec deux comparses.

«Chaque année, on veut surprendre la population!», nous dit Claire Léveillé, directrice générale, du  Café de rue SOS, l’un des quatre organismes organisateurs.

La Nuit s’organisera autour d’une vigile de solidarité et d’un brasero, ponctuée d’animations dont une marche durant laquelle les représentants d’organismes prendront la parole et feront des témoignages. Retour à la Place de la Gare où la parole sera donnée aux élus. Suivra la présentation des revendications. Durant la soirée, le book humanitaire distribuera des vêtements et de la nourriture. Et bien sûr, il y aura de la pizza et de la soupe. «On offre de l’espace pour l’informel. Toutes les années, ce que j’aime, c’est ce mélange des politiques, des intervenants et des gens proches de la rue. On garde cet espace d’échanges avec les gens», ajoute Patrick Fournelle, directeur d’Hébergement Fleur de Macadam.

Par ailleurs, le prix Coup de cœur sera remis à l’administration municipale de Saint-Jérôme «parce qu’ils ont une grande ouverture avec le communautaire. Ils nous écoutent. Ils nous soutiennent financièrement et moralement. Ils ont une belle reconnaissance pour le travail que l’on fait», explique Mme Léveillé.

Un moment de partage

La Nuit des sans-abri se déroule dans 34 villes au Québec. C’est un mouvement de solidarité qui vise à sensibiliser la population à la réalité des personnes sans-abri et rappelle aux dirigeants la nécessité de mettre en place des stratégies d’intervention et de ressources, afin de mieux s’attaquer à cet enjeu social. Les organisateurs mentionnent que, loin de se résorber, le phénomène de l’itinérance prend de l’ampleur. On constate également que l’itinérance peut toucher toutes les couches de la société, autant les hommes que les femmes, les jeunes que les plus vieux.

«Et comme dans d’autres villes du Québec, on retrouve au centre-ville de Saint-Jérôme des personnes désorganisées et à risque d’itinérance qui sont aux prises avec des problématiques de plus en plus sévères : consommation excessive, problèmes de santé mentale, dépendance, exclusion sociale, etc». Le comité de La Nuit des sans-abri de Saint-Jérôme, formé du Café de rue SOS, de la Maison de Sophia, de l’Hébergement Fleur de macadam et de l’Écluse des Laurentides, invite la population le 21 octobre à partir de 18 h.

La soirée musicale autour du feu avec la présence de Stéphane Dussault du groupe Les Respectables débutera vers 20 h. Il sera avec Jo Garo un harmoniciste de la région, et Jason Coyle, chanteur et guitariste. «On va monter quelque chose pour la cause. Il va y avoir toutes sortes d’improvisations et des chansons à répondre que tout le monde connaît», nous révèle Stéphane Dussault.

Partager l'article

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.