|

« Qu'est-ce qu'il connaît de Saint-Jérôme? » –Patrice Charbonneau

Par Lpbw

Patrice Charbonneau, candidat pour la Coalition Avenir Québec (CAQ) dans le comté de Saint-Jérôme, a de multiples questions à poser au candidat vedette du Parti québécois, Pierre Karl Péladeau. Beaucoup de questions et une inquiétude : « Je ne sais pas à quel niveau on va voir M. Péladeau dans la circonscription. J’ai peur qu’on ne le voie pas beaucoup, malheureusement. »

« M. Péladeau a parlé de référendum, de pays, on connaît ses priorités, c’est clair », ajoute-t-il.

Les citoyens de Saint-Jérôme?

La question principale que se pose le candidat de la CAQ : « qu’est-ce qu’il a l’intention de faire pour les citoyens de Saint-Jérôme, la capitale des Laurentides, plus de 68 000 habitants. Quelles sont ces intentions au niveau de la revitalisation de Saint-Jérôme, de l’essor économique? Péladeau est un homme d’affaires, un homme avec une vision économique. Dans le cas d’une élection, quels seraient les objectifs qu’il irait défendre pour sa nouvelle ville d’adoption? »

De fait, M. Charbonneau aimerait savoir jusqu’à quel point Pierre Karl Péladeau connaît Saint-Jérôme.

« Qu’est-ce qu’il connaît des problématiques sociales que vit Saint-Jérôme? Est-ce qu’il connaît les problématiques, ici, de notre centre-ville, de notre centre de santé, un centre régional? Est-ce qu’il connaît le dossier de l’aréna Melançon, la problématique de la clinique de la vue? En a-t-il seulement entendu parler? Ces dossiers-là sont des enjeux dont je me fais parler tous les jours », nous dit Patrice Charbonneau.

Invitation

Il invite d’ailleurs M. Péladeau « n’importe où, n’importe quand, à une tribune pour débattre des idées qu’il veut maintenant défendre. Il va falloir qu’il réponde à des questions comme : comment se fait-il que pendant des mois il ait répété sur toutes les tribunes qu’il voulait donner un soutien à l’entrepreneuriat québécois, qu’on devait être beaucoup plus efficace dans notre gestion de la province, si on continuait comme ça on deviendrait éventuellement une province “en location”, de faire attention, car on est en train de perdre notre génie et notre entrepreneurship québécois, et, soudainement il s’en ça avec le PQ? »

Ou encore, « Il nous parle de sa démission d’Hydro-Québec avec qui il semblait d’accord avec la dernière hausse des tarifs, est-il en faveur de cette hausse? »

« On va avoir besoin d’avoir des réponses rapidement, j’exige ces réponses-là et je veux qu’on le voie dans la région. Moi les gens de la région me voient ! » conclut M. Charbonneau.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.