| Par Marie-Catherine Goudreau

Nathalie Lasalle et Martin Pigeon se joignent à l’équipe Bourcier

La conseillère municipale du district 12, Nathalie Lasalle, et l’ancien conseiller municipal, Martin Pigeon, ont annoncé leur candidature pour les élections municipales de novembre prochain aux côtés de Marc Bourcier.

L’annonce a été faite lors d’une conférence de presse mercredi dernier, à l’amphithéâtre Rolland à Saint-Jérôme. Il s’agit des deux derniers candidats qui composeront le parti Avenir Saint-Jérôme, dont le chef est Marc Bourcier.

D’indépendante à équipe Bourcier

Nathalie Lasalle siège actuellement comme conseillère indépendante depuis 2017. Elle avait été élue comme membre du parti de Stéphane Maher, Vision Saint-Jérôme. « Estce que j’avais vraiment le goût de revenir après 4 années d’enfer que j’ai vécues ? 4 années pendant lesquelles on m’a fait payer cher ma dissidence ? », a-t-elle témoigné avec émotion.

Après une longue réflexion et des discussions avec M. Bourcier, elle a décidé de se joindre à son équipe. « Avec Avenir Saint- Jérôme, il n’y a pas de ligne de parti. On a le droit de dire ce qu’on veut et ce qu’on pense. C’est ce qui m’a attirée. » Mme Lasalle souligne s’être informée auprès des autres membres du parti, chose qu’elle n’avait pas fait avec Vision Saint-Jérôme. « Je ne suis pas une lâcheuse. On n’a pas réussi à m’intimider et me faire taire, ça vous le savez. Et de ça, j’en suis extrêmement fière », a-t-elle ajouté.

Retour en politique

Martin Pigeon a quant à lui été conseiller municipal pendant 8 ans, jusqu’à temps qu’il se lance à la mairie en 2013. Stéphane Maher avait alors demandé qu’il soit exclu de la course, puisqu’il le jugeait en situation de conflit d’intérêts. M. Pigeon avait par la suite été blanchi de ces accusations.

Le candidat a aussi été enseignant pendant plus de 25 ans à l’école primaire La Source. « Avec Marc, on a débriefé sur la campagne de 2013 qui avait été très difficile pour moi. Il m’a apporté des points. J’ai partagé mes idées avec lui et on se rejoignait fortement », a-t-il souligné.

Plusieurs raisons l’ont poussé à se lancer, notamment le lac Jérôme et la circulation dans la ville.

« J’ai rencontré et écouté attentivement Marc et ce qu’il disait sur la nouvelle politique. L’indépendance des conseillers après les élections, sans ligne de parti, et surtout, sans la langue de bois, et le partage des responsabilités, m’ont fait réfléchir. »

Encourager le commerce local

Par ailleurs, le parti s’est aussi engagé à implanter des mesures incitatives pour encourager le commerce local. Avenir Saint-Jérôme souhaite travailler avec la communauté d’affaires pour établir un plan de relance pour les commerces de Saint-Jérôme.

M. Bourcier propose notamment de moderniser les bornes de stationnement du centreville, l’agrandissement de l’amphithéâtre Rolland et la création d’une carte citoyenne offrant des rabais pour les commerces de Saint-Jérôme.

Partager l'article

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.