Marc-Olivier Neveu accompagné du chef parlementaire de Québec solidaire, Gabriel Nadeau-Dubois.

| Par Marie-Catherine Goudreau

Marc-Olivier Neveu sera candidat pour Québec solidaire

Marc-Olivier Neveu représentera Québec solidaire pour la circonscription de Saint-Jérôme aux prochaines élections provinciales en octobre. Le chef du parti Gabriel Nadeau-Dubois était de passage le 19 avril dernier pour l’investiture.  

« On a plusieurs enjeux sociaux importants à Saint-Jérôme : la crise du logement, l’accès à la propriété. […] Il faut avoir plus de logements sociaux et de logements abordables. C’est ce que je mentionne depuis maintenant trois ans, et c’est ce que je continuerai de maintenir », a souligné Marc-Olivier Neveu lors de son discours de remerciement. 

Pour cette campagne, Québec solidaire mise principalement sur la crise du logement qui touche la province. Marc-Olivier Neveu souhaite aussi travailler sur la relance du centre-ville de Saint-Jérôme, les impacts du désert alimentaire et la conservation des milieux naturels. 

« Marc-Olivier fait partie de la nouvelle génération de candidats solidaires. Québec solidaire est un parti qui s’est construit d’année en année, par l’addition successive de générations de citoyens et de militants qui voulaient changer le Québec », a souligné Gabriel Nadeau-Dubois lors de l’investiture. 

« Ce soir, ensemble, on envoie un message aux gens de Saint-Jérôme qui veulent que les choses changent au Québec. Ce n’est pas vrai qu’on est condamné à être gouverné par la CAQ. Il y a une alternative, c’est Québec solidaire », a poursuivi M. Nadeau-Dubois. 

10 élus caquistes

Lors des dernières élections provinciales, les 10 circonscriptions des Laurentides ont élu des candidats de la CAQ. 

« J’ai vu l’urgence qu’il y avait à agir dans les Laurentides, à Saint-Jérôme » – Marc-Olivier Neveu

Selon M. Neveu, Québec solidaire est le parti le plus « actuel pour les progressistes au Québec, y compris à Saint-Jérôme ». « On est proche de la réalité des gens. […] On sait quels engagements correspondent aux besoins des gens de Saint-Jérôme », a expliqué le candidat en entrevue avec le Journal. 

« On assiste à une recomposition de la politique québécoise. […] L’alternative au gouvernement de François Legault, c’est Québec solidaire. C’est le parti qui incarne une vision différente de la CAQ », a ajouté M. Nadeau-Dubois. 

Du monde municipal à provincial 

À 21 ans, Marc-Olivier Neveu s’était présenté à la mairie de Saint-Jérôme lors des élections municipales en novembre dernier. Il avait récolté 28, 27 % des voix, soit 5 164 votes. Avec son parti Mouvement jérômien, il a récolté deux sièges au conseil municipal. C’est maintenant Rémi Barbeau qui occupe le poste de chef intérimaire du parti. 

Pourquoi a-t-il décidé de se lancer dans la politique provinciale ? « J’ai vu l’urgence qu’il y avait à agir dans les Laurentides, à Saint-Jérôme. […] Mon objectif sera de rallier plus de gens derrière Québec solidaire. Si on veut une ville à échelle humaine, avoir un élu qui va représenter Saint-Jérôme à Québec et non l’inverse, ça se passe de mon côté », a soutenu Marc-Olivier Neveu. 

« La passion que j’ai pour Saint-Jérôme, elle ne changera pas », a conclu le candidat. 

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.