François Legault avec Nathalie Roy
|

Legault attaquera de front le bilan économique de Couillard

Par lpbw

SAINT-JÉRÔME. Dans un point de presse en marge de la première journée du caucus présessionnel de son parti, lundi après-midi, à Saint-Jérôme, le chef de la Coalition avenir Québec (CAQ), François Legault a affirmé qu’il comptait bien devenir, en 2018, le premier premier ministre économique en 20 ans au Québec.

«L’économie sera au cœur des préoccupations de la Coalition Avenir Québec», a-t-il déclaré. De fait, dès la rentrée parlementaire, la CAQ entend demander des comptes à Philippe Couillard à ce sujet sur son bilan désastreux. «Ça ne peut pas continuer, le Québec a besoin d’une grande bouffée d’air frais», a lancé par ailleurs le chef François Legault. «Ce que les Québécois me disent lors de la tournée c’est que le gouvernement libéral doit cesser de fouiller dans les poches des contribuables. Quand on regarde toutes les augmentations de taxes depuis l’arrivée au pouvoir de Philippe Couillard, les familles ont en moyenne 1300$ de moins dans leur poche. On doit immédiatement réduire les impôts de 500$ par personne pour effacer une partie de la hausse du fardeau fiscal imposé par Couillard. Le Parti libéral ne sert plus le Québec, il sert le Parti libéral», a-t-il martelé. Selon lui, sur le plan de l’emploi, depuis le début de l’année, il s’est perdu 2800 emplois au Québec. «Alors que Philippe Couillard nous en avait promis 250 000 sur 5 ans, soit 50 000 par année. La faiblesse de l’emploi justifie des mesures fortes pour stimuler notre économie. Depuis l’élection d’avril 2014, il y a 28 mois, il ne s’est créé que 43 100 emplois», dénonce le chef de la CAQ.

Burkini, test de valeurs et égalité

Par ailleurs, questionné par les journalistes, M. Legault a réaffirmé que si la CAQ n’entend pas interdire le port du burkini, elle obligerait les nouveaux arrivants à respecter les valeurs communes de la société québécoise, dont l’égalité homme femme, sous peine de renvoi. Par ailleurs, «À la CAQ, on dit que le signal fort que le Québec devrait envoyer est que les personnes qui sont en position d’autorité ne devraient porter de signes religieux, car ils doivent rester neutres, incluant les enseignants».

Concernant les nouveaux arrivants, il répète: «On peut se donner des critères. On devrait avoir des tests de valeurs, des tests de français pour tous les immigrants qui arrivent aux Québec». Selon le chef de la Coalition avenir Québec, l’égalité homme femme est définitivement une valeur essentielle pour obtenir la citoyenneté canadienne. «Si une personne qui voudrait vivre au Québec ne croît pas en l’égalité homme femme, je crois qu’on ne devrait pas accepter ces personnes-là afin de s’assurer qu’ils partagent les valeurs communes de la société québécoise.»

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.