| Par lpbw

Le ROCL réagit à la mise à jour économique du ministre Leitao

SAINT-JÉRÔME. En marge de la semaine de visibilité de l’action communautaire autonome, le Regroupement des organismes communautaires des Laurentides (ROCL) dénonce le fait que le gouvernement ne voit toujours pas les besoins criants de la population et des organismes communautaires autonomes.

«Alors que depuis 2014 le gouvernement libéral a coupé, comprimé, compressé, réduit les services publics et les programmes sociaux de 4 milliards, nous voilà maintenant avec des surplus de 2,2 milliards! Tout d’un coup, on nous parle de réinvestissement sur 2 ans, comme par hasard… Y croyez-vous?», s’insurge Linda Déry, la coordonnatrice du ROCL.

Elle ajoute : «Cela donne vraiment l’impression d’être une opération de reconfiguration cosmétique. Ce n’est pas avec les 300 M$ annoncés en santé  et les 100 M$ en éducation que nous allons sortir du déficit social créé par des coupes de 4 milliards. C’est comme si on vous avait arraché un bras et que l’on vous redonne un doigt! C’est une farce, un écran de fumée».  Cette dernière fait remarquer qu’à eux seuls les besoins financiers des 4000 organismes communautaires  du Québec s’élèvent à 350 M$. «Les annonces du ministre Leitao ne vont en rien stopper l’hémorragie dans les services publics. Il s’agit tout au plus d’une campagne de séduction d’un gouvernement qui pense à se faire réélire. Pourtant, les impacts de toutes les mesures d’austérité sont loin d’être terminés et continueront à se vivre sur le terrain, et ce, bien au-delà des élections de 2018 si rien ne change».

Selon Stéphanie Gaussirand, la présidente : «L’appauvrissement, la détresse psychologique, l’endettement, la violence, le décrochage scolaire, l’itinérance, les crises suicidaires, des parents dépassés, des enfants dans le besoin, des aînées démunies, des droits bafoués, des problèmes de santé mentale sont de plus en plus présents dans le vécu quotidien des organismes communautaires.»

Partager l'article

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.