Michel Morin se présente à l'élection partielle sous la bannière du Renouveau prévostois.
|

Le Renouveau prévostois présente son candidat

Par lpbw

Fondé il y a un an par le notaire Paul Germain, le Renouveau prévostois a présenté lundi son premier candidat à un scrutin.

La formation politique misera sur Michel Morin pour l’élection partielle dans le district 3 à Prévost qui se tiendra dans quelques semaines.

«C’est une personne qui a de l’écoute qui est réfléchie et qui a une âme de conciliateur. C’est un visionnaire», a affirmé M.Germain lors de la présentation de son candidat.

Le chef du parti a noté que M.Morin a participé à l’élaboration du Parc régional de la Rivière-du-Nord il y a environ 30 ans. «Ces idées émises à l’époque demeurent pertinentes et probablement nécessaires».

«Nous devons reconstruire Prévost ensemble et redonner un cœur à notre ville en commençant par l’élection de Michel Morin», a-t-il ajouté.

Urbaniste de profession, le candidat qui habite à Prévost depuis six ans pense à se présenter en politique depuis une dizaine d’années.      

«Nous voulons proposer des changements basés sur des décisions réfléchies et surtout sur une écoute sincère des citoyens», a mentionné l’homme de 67 ans qui a une formation en récréologie.

«On veut avoir une administration plus ouverte où les citoyens vont se sentir plus interpellés par les actions de la municipalité», a poursuivi le semi-retraité.

Réconcilier les élus

M.Morin connaît l’ambiance qui règne au conseil municipal et assure ne pas vouloir déclarer la guerre à personne.

«J’aimerais pouvoir améliorer les rapports entre les élus. Toutefois, ça dépend de la volonté de chacun. Est-ce qu’il y a un désir de réconciliation entre le maire et les autres conseillers. Ça ne me paraît pas évident actuellement […] C’est déjà la guérilla comme ça. Je ne viens pas pour jeter de l’huile sur le feu», a indiqué cet ex-fonctionnaire municipal qui a été directeur de l’urbanisme et directeur par intérim des travaux publics. 

S’il est élu, M.Morin affirme qu’il aura une préoccupation particulière pour l’aménagement du territoire.

Le Prévostois a déjà annoncé qu’il sera candidat pour les prochaines élections municipales générales le 5 novembre 2017.

Le maire en réflexion

De son côté, le maire Germain Richer a dit être «en réflexion» lorsque questionné quant à savoir s’il présentera un candidat.

«Il reste au moins trois semaines encore», affirme-t-il. M.Richer confirme avoir rencontré certaines personnes afin de tâter leur intérêt pour ce poste.

«Il faut que la personne soit capable de refléter les valeurs de la communauté et de respecter les lois et les règlements», observe-t-il.

Rappelons que l’élu démissionnaire, Gilbert Brunet, était le seul conseiller à être resté fidèle au parti du maire. Les cinq autres conseillers ont claqué la porte à son parti en avril 2015.   

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.