| Par Luc Robert

Le propriétaire d’un poulailler craint une nouvelle attaque de chien

Un propriétaire de poulailler du secteur lac Connelly-Sud, à Saint- Hippolyte, se questionne à savoir si un chien qui a tué une de ses poules et en a enlevé une autre, répètera le même manège sous peu.

Le vendredi 20 août dernier, les caméras de surveillance de Germain Gauthier ont en effet capté des images, sur lesquelles ont voit un chien déambuler avec une poule dans la gueule.

« Même si c’est un peu flou, on peut distinguer un chien Husky, avec une poule entre les crocs. Lorsque j’ai pénétré dans le poulailler le lendemain, j’ai trouvé une poule morte et remarqué une autre disparue. La bande vidéo a montré qu’elle a été enlevée : le chien l’avait lorsqu’il est parti. Il y avait des plûmes et du sang partout. Comment se fait-il qu’un chien de cette taille n’était pas attaché et qu’il se promène partout ? », a-t-il soulevé.

M. Gauthier possédait une dizaine de poules, avant que se produise le fâcheux événement. « C’est dangeureux qu’un chien qui a déjà tué se promène sans surveillance. Il a son succès en mémoire et je crains qu’il revienne dans mon enclos. On m’a montré le comportement d’un chien, une fois qu’il a goûté au sang. Si un enfant se trouve à côté et qu’il est aspergé, rien ne dit qu’il ne sera pas lui aussi une victime de la bête. Ce n’est pas facile à gérer : il semble faire plus de 100 livres. Le Husky semble affamé. »

Le chien Husky a été vu dans le secteur de la rue Le Long du Lac à quelques reprises.

« C’est fatiguant de savoir qu’il est en liberté dans le secteur. Je l’ai vu passer devant ma propre maison. J’ai moi-même été mordue derrière une jambe, l’hiver dernier, en promenade sur le lac, par un autre chien. Pas besoin de vous dire que je retarde mes marches. La fin de journée où j’ai vu le Husky devant ma cour, je ne suis pas sortie de la soirée. Les craintes sont fondées. Plusieurs plaintes ont été acheminées à la SPCA. Ils nous conseillent de l’attraper à l’aide d’une cage. Je ne possède pas cet équipement », a fait valoir Mme Nicole Golding Chalut.

À la SPCA Lanaudière-Basses Laurentides, la directrice Lucie Duquette confirme avoir reçu des plaintes à propos du chien. « Oui, on a entendu parler de ça (poule tuée). Le signalement a été donné aux patrouilleurs. Nous sommes à sa recherche. Le problème est qu’il passe et s’enfuit par le bois rapidement. Il est très difficile à suivre par nos patrouilleurs. On fait le suivi. Il n’y a pas de résultats pour l’instant. »

Le public est invité à communiquer tout renseignement pertinent au sujet du chien Husky au courriel info@spcalanaudiere.org, ou encore en téléphonant aux numéros (450) 222-1112 ou (855) 440-7722.

Partager l'article

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.