|

La pétition est lancée

Par Lpbw

Une pétition est en ligne sur le site de l’assemblée nationale du Québec, travail du front commun du député de Bertrand, M. Claude Cousineau, la mairesse de Sainte-Marguerite-du-lac-Masson, Mme Linda Fortier, le maire de Saint-Adèle, M. Réjean Charbonneau et le maire de Saint-Hyppolyte, M. Bruno Laroche. La pétition vise, entre autres, à empêcher toute forme d’exploitation minière sur leurs territoires respectifs. Près de 600 personnes l’ont déjà signé.

Les territoires visés par cette exploration minière de la firme Ontrack sont destinés à des activités de villégiature, dénonce le groupe.

La firme Ontrack Exploration est engagée par Pacific Arc Ressources, de Vancouver, pour forer le sol et déterminer la concentration de fer et de titane dans un secteur touristique des Laurentides. Pour les 4 maires et le député de Bertrand, il est impératif de préserver son caractère champêtre en protégeant les lacs et les forêts . De plus,  les activités minières sont susceptibles d’altérer la faune et la flore.

Pas d’exploration et plus de pouvoir aux municipalités

Les municipalités ne sont pas habilitées à prendre les mesures pouvant interdire les opérations minières sur leur territoire. Amender les lois en conséquence; accorder aux municipalités et aux municipalités régionales de comté les pouvoirs nécessaires pour leur permettre de régir les activités minières au même titre que toute autre activité sur son territoire, plus une demande au gouvernement du Québec et plus particulièrement à la ministre des Ressources naturelles et de la Faune ainsi qu’au ministre du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs de soustraire les territoires des municipalités de Saint-Hippolyte, Sainte-Adèle et Sainte-Marguerite-du-Lac-Masson de toute exploration et/ou exploitation minières, sont les termes de la pétition.

 Des forages aujourd’hui?

 L’entreprise minière s’apprête à procéder aux premiers forages, aujourd’hui même, du côté du Lac en cœur à Saint –Hippolyte. Ce matin, la mairesse Linda Fortier rappelait, rassurante, «Le droit foncier a préséance sur le droit minier. Si un citoyen avait signé par ignorance ou manque d’expérience, il a toujours le droit de résilier son entente.»

 «L’information d’abord et la mobilisation citoyenne, la formation d’un comité de vigilance,» sont les moyens que privilégie le maire Laroche.  «La compagnie ne nous dit rien. Ce sont les citoyens qui font ou feront circuler l’information», a-t-il insisté.

Tandis que le maire Charbonneau précisait que les renseignements seraient transmis lundi, à son conseil municipal. Il invitera également les gens à ne pas signer de contrats d’autorisation de forages. (Des forages sont prévus cette fin de semaine, sur son territoire). il signale également que, mardi dernier, la nouvelle a circulé au niveau des tous les maires de la MRC.

 Le mouvement de contestation s’intensifie

 Hier soir (jeudi 14 avril), l’église de Saint-Hippolyte était pleine à craquer. « Ça me fait plaisir qu’il y ait une exploration minière ici, non pas pour l’exploration, mais parce qu’il faut qu’on en parle au niveau national, que le problème des mines sorte de l’Abitibi. Il faut dire stop», a déclaré d’entrée de jeu, Me Nicole Kirouac, spécialiste du sujet, invitée à partager ses connaissances.

Lors de cette réunion d’information concernant le dossier de l’exploration et de l’exploitation minière, Ugo Lapointe de la «Coalition Pour que le Québec ait Meilleure Mine» insistait sur l’urgence d’agir vite ; « Intervenez maintenant. Il n’était jamais trop tôt pour agir.» À la fin de la soirée, le maire Laroche constatait «À partir de ce soir, personne ne pourra dire qu’il ne savait pas ce qu’est une mine! »

 La pétition

La pétition, parrainée par Claude Cousineau sera disponible dans les hôtels de ville de chaque municipalité. Elle est également en ligne sur le site Internet de l’Assemblée nationale du Québec au www.assnat.qc.ca/fr/exprimez-votre-opinion

 La pétition papier est disponible aux endroits suivants: Bonichoix, IGA Saint-Hippolyte, Quincaillerie des Hauteurs, Quincaillerie RONA,  Station d’essence SHELL-Dépanneur,  Station d’essence et dépanneur du Village, Pharmacie Phamiliprix, Restaurant Primo, Restaurant des Hauteurs, immeuble en face du Bonichoix,  Guichet automatique Desjardins et Hôtel de Ville.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.