Sylvie D'Amours
|

La députée D'Amours demande de l'aide pour les pomiculteurs

Par lpbw

La députée de Mirabel Sylvie D’Amours demande au gouvernement d’agir afin de mettre en frein à l’épidémie de feu bactérien qui ravage plusieurs vergers des Basses-Laurentides.

La porte-parole de la Coalition Avenir Québec en matière d’agriculture dit avoir discuté avec le ministre de l’Agriculture Pierre Paradis le 8 juillet dernier. Toutefois, elle n’a pas eu de nouvelles depuis ce temps, déplore-t-elle.

«M.Paradis trouvait intéressante ma proposition d’envoyer rapidement des émondeurs du MAPAQ (ministère de l’Agriculture, Pêcheries et Alimentation du Québec) dans les vergers pour tenter de limiter les dégâts et couper les branches déjà contaminées, mais personne ne s’est encore présentée sur les terres de nos agriculteurs», note-t-elle, ajoutant que la période estivale est courte et d’une importance cruciale pour les agriculteurs.

La députée D’Amours affirme avoir demandé au ministre Paradis que la facture liée au combat du feu bactérien ne soit pas refilée aux pomiculteurs.

«Les pomiculteurs vivent des moments très difficiles et sont épuisés. La crainte que l’épidémie ruine les récoltes est bien vivante dans la région», termine l’élue.  

Un quotidien montréalais rapportait qu’un pomiculteur pensait perdre 70 % de ses pommes à cause de cette bactérie.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.