| Par lpbw

La candidate libérale Naömie Goyette dévoile dix priorités

SAINT-JÉRÔME. C’est accompagnée de la ministre responsable de la région des Laurentides, Christine St-Pierre, que la candidate libérale à l’élection partielle du 5 décembre prochain dans Saint-Jérôme, Naömie Goyette, dévoilait, ce dimanche 6 novembre, dix de ses priorités pour les citoyens de la circonscription de Saint-Jérôme.

«Depuis plus de 70 jours maintenant, je suis sur le terrain et je vais à la rencontre des citoyens pour entendre leurs préoccupations. Aujourd’hui, je vous présente mes priorités qui reflètent ce que les Jérômiens m’ont exprimé. J’avais hâte de vous les présenter», a lancé d’entrée de jeu la candidate. Tout d’abord, constatant lors de ses tournées de porte-à-porte que la préoccupation revenant le plus souvent concernait l’engorgement de l’urgence de l’hôpital régional elle propose de soutenir un éventuel projet de super-clinique pour accélérer sa mise en place afin de le réduire ainsi que de favoriser l’embauche de personnel médical qualifié, notamment d’un médecin gérontologue à l’hôpital. Elle parle aussi de créer un poste de super-infirmière en cliniques sans rendez-vous ou dans une future super-clinique.

D’autres engagements

Une autre de ses priorités concerne l’éducation. La candidate s’engage à soutenir les services aux élèves et travailler à la modernisation des infrastructures scolaires. Elle nous parle aussi d’appuyer la Ville de Saint-Jérôme en contribuant au plan de développement de la municipalité, de développer les infrastructures et soutenir davantage le développement de l’industrie du transport électrique. Elle souhaite également établir des stratégies avec les différents organismes communautaires pour maximiser l’utilisation des ressources. «Le communautaire a mon cœur. C’est important pour moi. Il y a beaucoup d’organismes ici. Il faut assurer leur pérennité.»  Pour elle, il est important de nommer la réalité de la pauvreté à Saint-Jérôme «Je veux qu’on s’assoie pour comprendre comment on peut contribuer à régler ce problème».  Parmi les solutions, elle souhaite informer les acteurs du marché du travail sur les différents programmes offerts afin de soutenir les personnes prêtes à l’emploi vers un retour au travail en entamant notamment des discussions sur la possibilité d’accueillir des foires à l’emploi aux comptoirs alimentaires. La candidate s’engage à terminer son mandat.  «Élue, je vais rester jusqu’à la fin.» Elle ajoute: « La raison pour laquelle je suis en politique, c’est que je veux aider les gens.»   Cette dernière s’engage d’ailleurs à organiser des consultations bisannuelles avec les citoyens, les organismes et les acteurs économiques concernés dans le but de trouver collectivement des solutions aux enjeux de chaque secteur. «Avec son engagement au sein de la communauté et sa grande capacité à comprendre les priorités de la population, Naömie a toutes les qualités nécessaires pour représenter les électeurs de Saint-Jérôme», a dit en terminant Christine St-Pierre.

Partager l'article

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.