|

La campagne d'achat local se termine en beauté

Par Lpbw

La campagne d’achat local du Journal le Nord s’est terminée mardi soir dernier au Tapis rouge alors que 20 chanceux sur les 38 finalistes du concours sont repartis avec 200 $ en bons d’achat chez les marchands participants.

Au terme du concours qui se sera étalé sur 13 semaines se terminant le 7 janvier dernier, un finaliste par marchand participant (38) était tiré au hasard et invité à cette grande soirée qui se tenait au Tapis rouge de Saint-Jérôme.

En plus des 20 enveloppes contenant 200 $ de chèques-cadeaux chacune, cumulant 4 000 $ en prix, deux prix de présence ont été tirés: un forfait Hôtel Estérel pour les marchands et un autre pour les lecteurs d’une valeur de 500 $ chacun.

De précieux partenaires

Cette campagne pour sensibiliser la population aux effets positifs de l’achat local a vu le jour lorsque le directeur du Journal Le Nord, Claude Labelle réalise en parlant avec les gens du coin « que de nombreux résidants de la MRC ne comblent pas leurs besoins de consommation chez nous. Que ce soit pour leurs besoins de consommation de tous les jours, les visites au restaurant et, pour leurs achats à long terme, chez les concessionnaires automobiles, par exemple».

Et si la direction du Journal Le Nord et de TC Media, ont initié cette campagne pour permettre aux gens d’affaires de la région de mieux traverser la période économique difficile, les instigateurs ont pu compter sur la précieuse collaboration et le support de partenaires de premier plan.

On parle ici de la Ville de Saint- Jérôme, la municipalité de Sainte-Sophie, le Centre local de développement (CLD) de la Rivière du Nord, la MRC de la Rivière-du-Nord, les députés Jacques Duchesneau (comté de Saint-Jérôme) et Pierre Dionne Labelle (comté de la Rivière-du-Nord), ainsi que le Vieux Shack, Speedpro Saint-Jérôme et l’entreprise de construction CDR (Gestion de projets Denis Rocheleau.

Sans oublier les gens d’affaires qui ont travaillé de concert à la réussite de cette importante campagne d’achat local.

L’importance de l’achat local

« L’achat local, c’est important. C’est l’activité économique, nos commerces, la dynamique pour faire bouger les quartiers, faire sortir le monde de chez eux. Je viens de Montréal Nord où j’ai travaillé à revaloriser trois affaires commerciales. Je connais ça, ce que représente la clientèle qui vient régulièrement. Les commerces ne peuvent pas vivre avec une clientèle de passage. On essaye d’encourager l’achat local, c’est aussi l’emploi de nos jeunes », nous confiait lors de la soirée Mario Lemieux, finaliste avec le restaurant O Bonne Heure.

Robert Lemire, retraité de Saint-Jérôme, était finaliste avec le Best Western: « j’y vais régulièrement, je l’apprécie, la bouffe, l’ambiance. On est allé à cinq bye bye. J’essaye d’encourager les commerçants de la place à 90 %.»

Pour André Lafontaine de Sports Nature Plus : « Si on veut garder un centre-ville prospère, il faut acheter local. Le problème, c’est le stationnement. C’est le gros problème de tous les centres-villes! »

Dominic Bebnowski, finaliste, nous confie: « L’achat local pour moi, c’est important. J’habite à Sainte-Adèle. Je regarde toujours si on peut acheter ici. On se connait tous. L’argent reste ici. L’économie reste dans notre village. Tous les gens que je connais font ça. Je trouve que la campagne est un beau projet. Pas juste le concours, ça devrait être tout le temps comme ça, surtout dans les Laurentides. On trouve tout ici maintenant, on est choyé! »

Le conseiller municipal de Saint-Jérôme Gilles Robert, Karine Fortier du bureau du député Pierre Dionne Labelle, le conseiller de Sainte-Sophie, Éric Jutras ont pris tour à tour la parole au début de la soirée, pour parler de l’importance de l’achat local. Ne manquez pas notre reportage photo en page 18 du Journal.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.