|

La Banque Scotia verse 10 000$ au Coffret

Par lpbw

SAINT-JÉRÔME. Vendredi soir, en marge de la soirée Mandela qui se tenait au Méridien 74, la Banque Scotia a versé un don de 10 000$ au Coffret pour soutenir l’installation des réfugiés syriens à Saint-Jérôme.

L’évènement s’est déroulé en présence des deux représentants de la Banque, Eva Chalkiadakis et Pierre-Luc Marquis, du maire de Saint-Jérôme Stéphane Maher et du conseiller municipal du district, André Marion, ainsi que des familles syriennes. Ce don fait partie de l’aide financière accordée par la Banque Scotia à des organismes de relogement désignés par le gouvernement qui soutiennent directement les réfugiés syriens dans 36 collectivités au Canada. Dans notre région, deux autres centres ont été ciblés et ont reçu la même somme, l’un à Montréal, l’autre à Laval.

Faciliter l’intégration

«La Banque Scotia a fait ce don pour aider les réfugiés syriens à s’intégrer le plus facilement possible dans la société», nous a expliqué Eva Chalkiadakis. Selon Line Chaloux, la directrice du Coffret, très reconnaissante de recevoir ce montant pour l’organisme, cette somme va permettre, entre autres, de parrainer des familles. «C’est extraordinaire. Ça nous permet d’élargir nos services. Beaucoup d’entre eux ne sont pas payés par les programmes qu’on a. On va donc pouvoir les bonifier, par exemple le programme de parrainage. La plupart des familles, qui sont arrivées, ont des familles qui sont restées là-bas qu’on va peut-être pouvoir parrainer pour qu’elles viennent», a souligné la directrice.

On se souvient que l’organisme accueillait ses premiers Syriens, le 21 janvier dernier à Saint-Jérôme, une famille de six enfants. Depuis, cinq autres familles sont arrivées. Line Chaloux nous confie que l’intégration se passe très bien. Les enfants ont été accueillis à l’école Saint-Joseph, où ils suivent des cours de francisation. Les six familles vivent dans trois quartiers différents de Saint-Jérôme.

C’est grâce à sa stratégie mondiale d’investissement dans la collectivité, que la Banque Scotia et ses employés appuient des causes qui répondent aux besoins des populations locales. Cette dernière a versé, en 2015, 67 millions de dollars pour aider les collectivités dans le monde.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.