| Par lpbw

Investissement de 29,37 millions en infrastructures scolaires

Le ministre des Finances et de l’Économie et député de Rousseau, M. Nicolas Marceau, annonce, au nom de la ministre de l’Éducation, du Loisir et du Sport, Mme Marie Malavoy, un investissement gouvernemental de 29,37 millions de dollars pour les commissions scolaires de la Rivière-du-Nord et des Laurentides.

M. Marceau a confirmé des investissements de l’ordre de 26 446 933 $ qui serviront à la construction et à l’agrandissement d’écoles primaires sur le territoire de la CSRDN. Le coût total de ces projets est estimé à 28 899 907 $, l’écart sera financé par une contribution de 429 218 $ de la CSRDN provenant de la mise en place de mesures d’économies d’énergie et par le remboursement partiel des taxes en vigueur, pour une somme de 2 023 756 $.

Des besoins criants

Cette somme permettra la construction d’une école primaire à Sainte-Sophie (10,05 millions de dollars), l’agrandissement de trois bâtiments scolaires (13,76 millions de dollars) et un complément de financement pour la construction d’un bâtiment de 28 classes à Saint-Jérôme (septembre 2014), dans le secteur Bellefeuille, ce qui annule du même coup l’agrandissement de l’école de l’Envolée qui avait été annoncé en juin 2012. La CSRDN pourra également procéder aux agrandissements de l’école Sainte-Anne (ajout de dix classes) et de l’école Bellefeuille (ajout de neuf classes et d’un gymnase).

«Les demandes des commissions scolaires Rivière-du-Nord et des Laurentides se concrétisent; leurs besoins d’espace ont été entendus,» souligne M. Marceau lors de la conférence de presse à l’école Bellefeuille en présence des députés, Mme Denise Beaudoin, Mirabel, M. Daniel Goyer, Deux-Montagnes, et M. Roland Richer, Argenteuil.

« Ces deux écoles viendront sans contredit répondre à des besoins actuels et futurs d’espaces pour nos élèves et notre personnel. Notre région connait un boom démographique important et nos écoles existantes ne répondent plus à la demande,» a déclaré de son côté monsieur Rémy Tillard, président de la CSRDN avant d’ajouter :

« C’est une belle journée pour notre commission scolaire. Depuis quelque temps déjà, nous réclamons la construction de cette nouvelle école primaire ainsi qu’une construction d’école à Sainte-Sophie de même que l’agrandissement de cinq autres, incluant l’école de l’Envolée, dans les secteurs de Saint-Jérôme et Mirabel. »

M. Marceau précise que : « ces importants investissements démontrent bien que l’éducation est une priorité pour notre gouvernement. Les projets annoncés auront pour effet d’ajouter 55 classes et des gymnases pour les élèves des commissions scolaires de la Rivière-du-Nord et des Laurentides. Voilà de quoi donner le goût et le plaisir d’apprendre! Au total, cette année, nous construirons 23 écoles et financerons 46 agrandissements pour une somme globale de 460 millions de dollars, soit le double de l’an passé»! L’investissement s’élèvera à 48,73 millions de dollars au total, pour la région des Laurentides. Une aide de 19,36 millions de dollars est allouée à la Commission scolaire de la Seigneurie-des-Mille-Îles pour la construction de deux écoles primaires.

Nouvelle école à Sainte-Sophie

La fin des travaux de la construction d’une école primaire de 21 classes à Sainte-Sophie, soit 21 locaux, trois classes pour le préscolaire, 18 pour le primaire est prévue en janvier 2015.

Yvon Brière, préfet de la MRC de La Rivière-du-Nord et maire de Sainte-Sophie, présent à la conférence de presse, mentionne que les travaux sont déjà commencés sur un terrain donné par la Ville pour 1 $ à la Commission scolaire Rivière-du-Nord. La Municipalité a en effet offert un terrain situé à côté du garage municipal, Montée Morel. Selon le maire, il est envisagé aussi qu’une 4e école primaire soit construite dans le quartier New-Glasgow. Pour sa part, la Commission scolaire des Laurentides obtient une somme de 2,92 millions de dollars pour agrandir l’école le Carrefour, située à Amherst.

Rappelons que la CSRDN connaît une forte croissance démographique et que, malgré l’annonce d’aujourd’hui, le nombre estimé de locaux manquants d’ici 2015 sera de 32. L’annonce de lundi dernier réside dans l’ajout de 68 locaux d’ici 2014-2015.

La CSRDN déposera au MELS, le 1er juillet prochain, un nouveau plan quinquennal mis à jour suite à ces annonces et celui-ci fera état de ses besoins futurs en fonction de la croissance démographique annoncée dans les nouvelles données ministérielles.

Selon madame Lise Allaire, directrice générale de la CSRDN, le MELS prévoit une augmentation de la clientèle, au niveau préscolaire et primaire, jusqu’en 2021-2022.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.