|

«Il faut que chacun paye sa juste part» – Rhéal Fortin

Par lpbw

POLITIQUE. À la suite du dépôt d’une motion du Bloc québécois visant à mettre fin à l’évitement fiscal à la Barbade, le député de Rivière-du-Nord, Rhéal Fortin, invite le gouvernement fédéral et tous les parlementaires à agir concrètement pour lutter contre les paradis fiscaux.

Notons que, puisque les règlements aux lois ne font pas l’objet de débats parlementaires, c’est la première fois que les élus auront à se prononcer officiellement sur les paradis fiscaux.

«Tous, ici, nous avons le privilège d’être les porte-parole de nos électeurs et de nos électrices. Nous sommes les représentants du vrai monde qui se cotise, par ses impôts, pour qu’on vive dans une meilleure société. Peu importent nos différentes motivations et nos différentes valeurs, je crois que nous nous entendons tous ici sur une chose : il faut que chacun paye sa juste part. Il n’y a pas de raison pour que les profiteurs à cravate se sauvent avec la caisse dans les paradis fiscaux», a déclaré M. Fortin.

Rappelons que l’Assemblée nationale du Québec vient adopter une motion unanime demandant au gouvernement fédéral de collaborer avec le gouvernement du Québec afin de mettre un terme à l’évitement fiscal qui se pratique par l’entremise des nombreuses coquilles vides à la Barbade mises en place par des entreprises canadiennes.

Le libellé de la motion de Québec reprend intégralement celui de la motion M-42 qu’a déposée le porte-parole bloquiste en matière de finances à la Chambre des communes en demandant que soit modifié le règlement à la loi de l’impôt problématique.

Le chef intérimaire du Bloc québécois souligne également que le gouvernement ne s’est pas immédiatement engagé à appuyer la motion du Bloc lors des échanges en Chambre suivant sa présentation. Le vote est prévu au mois de juin. (F. L. G.)

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.