(Photo : CRE Laurentides)
|

Changements climatiques : Les Laurentides se réunissent

Par Marie-Catherine Goudreau

Le Conseil régional en environnement (CRE) des Laurentides tenait son Forum sur les changements climatiques le 8 novembre dernier. Plus de 150 personnes se sont déplacées pour l’évènement.

Ce forum avait comme objectif de « motiver, outiller pour favoriser le passage à l’action et amener les Municipalités vers des actions concrètes », souligne Anne-Sophie Monat, directrice adjointe du CRE. Les enjeux discutés étaient surtout reliés à l’adaptation aux changements climatiques.

S’inspirer et réfléchir

« Les gens ont pu s’informer sur des éléments plus techniques et scientifiques pour commencer. Puis, plus la journée avançait et plus on avait des exemples appliquées dans la région », rapporte Mme Monat. Des ateliers avaient lieu à la suite des conférences pour « trouver des solutions et réfléchir ensemble ».

Les gens pouvaient partager leur initiative sur un tableau lors du forum.

Après deux ans de pandémie, les gens étaient contents de se rassembler pour discuter de ces enjeux et partager des outils, explique la directrice adjointe. « On le voit dans les municipalités qu’il y a plus d’intérêt et de sensibilisation », souligne-t-elle. D’ailleurs, beaucoup d’élus et de personnes du milieu municipal étaient présents lors du forum.

Ce genre d’évènement favorise les échanges et permet aux différents acteurs de voir ce qui se fait ailleurs dans la région, et de s’en inspirer. Parmi les conférenciers, Jérôme Dupras était présent pour parler de l’économie écologique. Andréanne Mc Carthy de Lantier a parlé de la règlementation municipale, des mini-maisons et des changements climatiques. Lors de ce forum sur les changements climatiques, on a aussi discuté de résilience et de scénarios d’aménagement en zone inondable.

« Les Municipalités, c’est celles qui ont le plus d’impact. Elles sont au premier plan. »

– Anne-Sophie Monat

Plusieurs kiosque étaient présents lors de l’évènement.

Aller chercher le financement 

Quand on parle d’adaptation aux changements climatiques, c’est le financement qui ressort toujours, indique Mme Monat. « Les Municipalités sont limitées principalement aux taxes foncières qui consistent la majorité de leurs revenus. Il faut développer le territoire pour avoir des fonds, mais on veut aussi le protéger », soutient-elle. Les solutions pour s’adapter aux changements climatiques sont souvent coûteuses et les Municipalités veulent agir. Cependant, le côté monétaire représente un frein. « Un premier pas serait de revoir le mode de financement. »

Selon la directrice adjointe, presque toutes les MRC de la région des Laurentides ont des plans d’action pour s’adapter aux changements climatiques ou sont en processus pour en faire. « On a un milieu très proactif. »

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.