| Par Luc Robert

Arrestation d’un hockeyeur de Sainte-Adèle

Le hockeyeur Gabriel Gagné, de Saint-Adèle, reviendra en cour à Montmagny le 8 octobre et à Trois-Rivières le 21 octobre, relativement à de possibles délits de natures sexuelles, qui seraient survenus à Trois-Rivières et à Montmagny, en 2016.

La Division des enquêtes sur les crimes majeurs de la Sûreté du Québec (SQ) a tout d’abord procédé, les 28 juin et 3 août derniers, à l’arrestation de Gagné, 24 ans. Il a comparu par visioconférence, à partir des Laurentides, au Palais de justice de Trois- Rivières le mardi 3 août et le lendemain à celui de Montmagny, pour faire face à des accusations d’agression sexuelle, dont un chef impliquant une victime âgée de moins de 16 ans.

« Plusieurs victimes ayant été identifiées, la structure de gestion des enquêtes sur les crimes en série (GECS), coordonnée par la Sûreté du Québec, a été déployée. Il s’agit d’une structure de commandement unifiée, au sein de laquelle les services de police québécois travaillent en partenariat, afin d’identifier rapidement les crimes commis par des prédateurs et de procéder à leur arrestation. Cette coordination provinciale permet donc une mise en commun des ressources policières », a expliqué le Sergent Jean-Raphaël Drolet, du service des communications de la SQ.

Gagné fait face à un chef d’agression sexuelle (article 272 (01) c) du code criminel) à Trois-Rivières, alors qu’à Montmagny, il est accusé d’un chef d’agression sexuelle (article 271 a) du code criminel). Le premier crime aurait eu lieu le 19 mars 2016 à Trois- Rivières, alors qu’à Montmagny, l’événement remonterait au 23 juillet 2016. Une ordonnance de non-publication a été décrétée par les tribunaux, au sujet de l’identité des victimes et des témoins.

L’ancien patineur des Ice Hog de Rockford (filiale des Blackhawks de Chicago dans la LAH) a été libéré, en attendant la suite des procédures judiciaires, à la suite du dépôt d’une caution de 5 000 $. L’attaquant doit respecter plusieurs conditions pour demeurer en liberté, dont celle de ne pas entrer en contact avec les victimes présumées et les témoins. Il ne sortira de la province et n’a plus le droit de détenir son passeport. Le patineur devait s’aligner avec la formation professionnelle de Stjernen, en Norvège, à partir de l’automne 2021. L’équipe européenne a toutefois résilié l’entente à la suite de l’arrestation de Gagné.

Par ailleurs, le hockeyeur natif de Laval ne pourra pas consommer de l’alcool et des drogues (incluant le cannabis), et fréquenter d’établissement licencié en attendant la suite des procédures. Il ne pourra, en outre, se trouver seul en présence d’une jeune femme de moins de 18 ans, sauf en présence d’un adulte.

D’autres personnes sont rencontrées par la SQ, dans ces enquêtes policières. Les limiers « invitent d’ailleurs toute personne possédant de l’information sur Gagné, ou sur ses agissements, à la contacter au 1 800 659-4264, à la Centrale d’information criminelle de la Sûreté du Québec ».

Gabriel Gagné a été un choix de 2e ronde des Sénateurs d’Ottawa, en 2015. Il s’est joint en 2016 au club école de Binghamton (LAH). Il a aussi évolué pour celui des Maple Leafs, les Marlies, en 2018-2019. Au printemps dernier, il a écoulé une entente avec les IceHogs de Rockford, filiale des Blackhawks. Dans la LHJMQ, Gagné a joué pour les Tigres de Victoriaville et les Cataractes de Shawinigan.

Partager l'article

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.