|

Abrinord : malaise au conseil des maires

Par Lpbw

MRC DE LA RIVIÈRE-DU-NORD. À la session ordinaire du Conseil de la Municipalité régionale de comté (MRC) de la Rivière-du-Nord tenue le 21 janvier 2015, les maires ont adopté majoritairement une résolution afin de suspendre la contribution financière de 5 000 $ pour l’année 2015 à l’organisme Abrinord – l’Agence de bassin versant de la Rivière-du-Nord – et suspendre la participation de la mairesse de Sainte-Sophie, Louise Gallant, à titre de représentante de la MRC de la Rivière-du-Nord, et ce, compte tenu du contexte politique actuel à Saint-Colomban.

Rappelons qu’en janvier 2015, l’actuel président d’Abrinord, le conseiller municipal de Saint-Colomban, Xavier-Antoine Lalande, a intenté une poursuite de 40 000 $ contre le maire de sa municipalité, Jean Dumais, et mis en cause la Ville.

Un malaise

Au téléphone, le préfet de la MRC de la Rivière-du-Nord et maire de Saint-Hippolyte, Bruno Laroche, nous confirme que la MRC a suspendu temporairement la participation financière et celle de sa représentante dans ce qui a trait au partenariat entre la MRC de la Rivière-Du-Nord et Abrinord.

Il nous dit, par ailleurs, s’être déplacé en personne, à titre de préfet, au dernier conseil d’administration de l’organisme Abrinord : «Je leur ai expliqué la raison pour laquelle on avait fait ce choix, compte tenu du contexte politique. On savait que ça pouvait créer une onde de choc », nous mentionne M. Laroche.

«On comprend que Xavier-Antoine Lalande poursuit le maire et implique la ville (Saint-Colomban) dans la poursuite. Nous, ce qu’on dit, c’est qu’on attend que ce litige se règle et, ensuite, on va revenir. Abrinord est très important pour nous. On collabore depuis de nombreuses années et on veut continuer, mais, actuellement, on a un malaise. Le président d’Abrinord représente l’organisme et doit faire des représentations politiques, c’est délicat », ajoute Bruno Laroche.

Deux autres démissions

Également membre du conseil d’administration, Anne Léger, directrice générale du Conseil régional de l’environnement des Laurentides (CRE Laurentides) a démissionné. « Je n’étais plus confortable avec le fait d’être administratrice, nous explique-t-elle. Légalement c’est moi personnellement qui siège au sein d’Abrinord et je n’étais pas confortable avec la situation qui était vécue. J’ai décidé de passer mon tour jusqu’à ce qu’elle se rétablisse.

Mme Léger ajoute que le CRE Laurentides est toujours membre d’Abrinord. « Il n’y aucune ambiguïté quant à notre appui à Abrinord c’est juste un inconfort quant à la situation ponctuelle de M. Lalande. Je ne veux pas être impliquée dans une situation conflictuelle dont je ne connais pas les tenants ni les aboutissants. »

Par ailleurs, le Journal Le Nord a appris que le vice-président et fondateur d’Abrinord, André Goulet, viendrait également de démissionner. Le Journal a tenté à plusieurs reprises de lui parler, sans succès.

Pas de mandat

Invité par le Journal Le Nord à commenter, le président d’Abrinord, Xavier Antoine Lalande nous a expliqué qu’il n’a pas le mandat de son conseil d’administration pour s’exprimer. « On essaie de régler cela à l’interne », nous a-t-il fait part.

Du côté de la Ville de la ville de Saint-Jérôme, le maire Stéphane Maher nous affirme que Mario Fauteux, leur représentant à l’Agence de bassin versant de la Rivière-du-Nord, est toujours présent sur le CA. « Pour Saint-Jérôme, c’est un poste important, on tient à ce que Mario soit là », nous dit-il.

«L’assemblée générale va avoir lieu de 26 mars et je pense que des décisions vont se prendre à ce moment-là », nous dit de son côté M.Fauteux.

Le conseil d’administration d’Abrinord a nommé le conseiller municipal de la Ville de Saint-Colomban, Xavier-Antoine Lalande, à la présidence de l’organisme lors de la 11e Assemblée générale annuelle d’Abrinord, qui avait lieu le 20 mars 2014 à la Vieille Gare de Saint-Jérôme. La 12e Assemble?e ge?ne?rale annuelle d’Abrinord se tiendra le jeudi 26 mars prochain.

Abrinord

Constituée le 8 mai 2003 avec l’obtention de ses lettres patentes, l’Agence de bassin versant de la rivière du Nord, présentée sous l’acronyme Abrinord, est officiellement créée et tient son Assemblée générale de fondation le 2 octobre 2003 au Parc régional de la Rivière-du-Nord.

Historique

Depuis la fin octobre 2014, des allégations de conflit d’intérêts pèsent sur le conseiller municipal du district 6 à la ville de Saint-Colomban, Xavier-Antoine Lalande. La municipalité a déposé une plainte à la Commission municipale du Québec.

Xavier-Antoine Lalande, quitte au mois de décembre l’équipe de Jean Dumais pour siéger à titre d’indépendant.

En janvier 2015, le conseiller municipal Xavier-Antoine Lalande intente une poursuite de 40 000 $ contre le maire de Saint-Colomban, Jean Dumais, et met en cause la Ville. Le 23 janvier 2015 a marqué, au palais de justice de Saint-Jérôme, le début de la présentation de la requête d’instance du conseiller contre Jean Dumais

Notez que lors de la dernière séance du conseil municipal de Saint-Colomban, le conseil a octroyé un mandat à la firme d’avocats Prévost Fortin d’Aoust concernant le dossier de cour de Xavier-Antoine Lalande contre Jean Dumais et dans lequel la Ville de Saint-Colomban est mise en cause.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.