| Par Luc Robert

À quand le parachèvement de la rue Schulz vers Sainte-Sophie?

Les dirigeants municipaux de Sainte-Sophie supportent l’idée d’un parachèvement éventuel de la rue Schulz, entre leur municipalité et celle de Saint-Jérôme.

Voilà des années que cette artère à terreplein central, qui fait figure de prolongement de la rue Melançon dans le secteur Lafontaine, est bloquée par des murets de ciment (jersey), alors que le développement résidentiel s’étend au-delà de cette frontière artificielle.

« Il manque quoi, pour atteindre la rue Bélanger ? Un maximum de 400 ou 500 pieds à parachever ? Ça serait un rêve de joindre les deux secteurs, tant pour les cyclistes que les résidents. Le chemin devrait un jour s’ouvrir là. Ça ne déplacera pas tant de circulation que ça. Ce sont surtout les gens qui habitent là qui empruntent cette rue », a souligné Mme Louise Gallant, mairesse sortante de Sainte-Sophie.

Quant à lui, le nouveau maire élu de la même municipalité, M. Guy Lamothe, a souligné en entrevue que le projet de faire déboucher la rue Schulz devra provenir du privé.

« La Ville n’a pas la main mise là-dessus. Si un promoteur décide de prolonger la rue et de faire de la construction d’habitations, on sera les premiers à applaudir. Ce serait l’idéal pour un raccordement entre la rue Schulz et la rue Godard (ex-montée Godard par les anciens). Alors qu’actuellement, les citoyens doivent faire le tour complet par la rue Bélanger pour se rendre au secteur isolé », a décrit M. Lamothe.

Ce dernier a eu des pourparlers avec son homologue Marc Bourcier, nouvel élu à Saint-Jérôme.

« Présentement, on dirait le mur de Berlin. Tu vois les autres maisons, mais tu ne peux t’y rendre directement. C’est notre souhait qu’il y ait une voie d’accès qui débouche incessamment. J’ai discuté avec M. Bourcier. On a aussi des doléances pour les routes 158 et 117 avec le MTQ. On va en discuter dès jeudi, lors du conseil des maires de la MRC de La Rivière-du-Nord. On veut entre autres desservir la population avec des pistes cyclables sur le plus grand territoire possible à Sainte-Sophie », a-t-il évoqué.

Détour

Pour atteindre la portion isolée de la rue Schulz, les résidents du secteur doivent actuellement effectuer un détour via la rue Pierre Audette.

« Comme les rues appartiennent à tout le monde, ce serait le gros bon sens d’éventuellement joindre ces secteurs. Il y aurait toutefois les comportements automobilistes à vérifier, avant de bouger », a réfléchi tout haut M. Marc Bourcier, maire élu et dirigeant d’Avenir Saint-Jérôme.

Si la fluidité de la circulation lui importe, la sécurité des citoyens demeure son premier critère d’évaluation.

« Je vise des mesures d’atténuation de vitesse partout sur le territoire de Saint- Jérôme. Des photos radars vont faire leur apparition. Ça s’impose et je suis en discussion avec le MTQ à ce sujet. Nous sommes dans des quartiers majoritairement résidentiels, comme celui de Schulz. Pas aux défunts Riverside Speedway de Laval ou à l’ex-Autodrome de Saint-Eustache. »

« De même », a continué M. Bourcier, « s’il y a des urgences d’entraides d’incendies dans ce secteur, où est la logique de faire un détour de 2 km, alors qu’il n’y a que des blocs de ciments à enlever pour améliorer la sécurité des familles ? », a-t-il fait valoir.

Celui qui entend faire un mandat à la tête de la ville du Curé Labelle veut éliminer plusieurs incohérences.

« Autant pour le secteur Schulz, que celui de la rue Lamontagne, il y a des gestes logiques à poser. Ce n’est pas non plus normal que des gens du secteur Bellefeuille doivent effectuer un détour de 2 km pour récupérer leur courrier. Je suis aussi en discussions avec Xavier-Antoine (Lalande), maire de Saint- Colomban. On va faire triompher le gros bon sens. On a du plain sur la planche », a enchaîné Marc Bourcier.

Partager l'article

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.