Voler un véhicule à clé sans contact: un jeu d’enfant

Par Louise Guertin
Voler un véhicule à clé sans contact: un jeu d’enfant


Le Guide de l'Auto

Article par TVA Nouvelles

Avec la technologie, il est plus facile que jamais de voler des véhicules fonctionnant avec des clés électroniques sans contact, et les criminels n’hésitent pas à en profiter.

Les voleurs n’ont même pas besoin de s’introduire par effraction dans votre domicile pour dérober la clé ou d’utiliser la bonne vieille technique du cintre pour déverrouiller les portes, explique sur les ondes de LCN Freddy Marcantonio, vice-président au développement des affaires chez Tag Repérage. De l’extérieur de votre maison, ils n’ont qu’à utiliser un balayeur d’ondes pour détecter le signal de la clé, puis en créer une copie sur-le-champ.

«Ils ont une clé vierge, souligne l’expert. Ils vont transférer ça sur un petit ordinateur qui va prendre le code de votre clé.»

Cette opération ne prend que quelques secondes.

Dans d’autres cas, les voleurs peuvent brancher leur équipement directement sur l’ordinateur de bord du véhicule pour dérober le code permettant de fabriquer la clé. «On va contourner le système d’origine du véhicule», soutient l’expert.

Le Québec, une plaque tournante
Avec l’avènement de ces nouvelles technologies, le vol de véhicules devient encore plus tentant pour les réseaux de recel.

«Malheureusement pour nous, on gagne peu de coupes Stanley, mais on a les meilleurs voleurs d’auto, dit Freddy Marcantonio. Ils ont des doctorats en vol, ici, au Québec!»

Selon lui, le Québec est d’ailleurs devenu une plaque tournante pour l’exportation de véhicules volés, via le port de Montréal.

«La majorité des véhicules sont envoyés dans des pays ciblés où il y a des embargos, où il y a des taxes, précise le spécialiste. C’est-à-dire que le véhicule qui vaut 50 000$ ici, au Québec, dans ces pays-là, il vaut 100 000$.»

M. Marcantonio affirme que ces réseaux sont «bien organisés», qu’ils «ont des contacts partout dans le monde» et qu’«ils engagent des jeunes ici pour voler les véhicules».

La police de Longueuil a d’ailleurs mis hors d’état de nuire deux Montréalais de 22 et 21 ans soupçonnés d’avoir volé plus d’une vingtaine de véhicules de marque Lexus dans la grande région de Montréal pour les exporter.

Conseils pour éviter les vols
Devant cette importante série de vols, le Service de police de l’agglomération de Longueuil (SPAL) a dressé une liste de conseils destinés aux propriétaires de véhicules:

– Stationnez votre véhicule dans un endroit éclairé;

– Stationnez votre véhicule dans un garage, si possible;

– Stationnez votre véhicule devant un autre véhicule à clé «traditionnelle», dans votre entrée;

– Installez un système d’alarme autre que le système d’origine;

– Faites buriner le véhicule et ses composantes;

– Installez un système de repérage approuvé par vos assurances;

– Installez un bloque-volant;

– Dénoncez toute intrusion sur votre propriété ou celle de vos voisins et rapportez toute situation inhabituelle dans votre quartier, en composant le 911.

– En cas de vol, on recommande notamment à la population de ne pas intervenir et de noter le plus de détails possible sur les suspects.

Partager cet article