Voici la nouvelle Chevrolet Corvette décapotable 2020!

Par Louise Guertin
Voici la nouvelle Chevrolet Corvette décapotable 2020!


Le Guide de l'Auto

Article par Guillaume Rivard

Après le coupé en juillet, la toute nouvelle Chevrolet Corvette Cabriolet 2020 a été dévoilée dans sa version Stingray mercredi soir lors d’un événement spécial organisé au Kennedy Space Center de Cap Canaveral, en Floride.

Elle passera à l’histoire en tant que première Corvette décapotable à moteur central et à toit rigide rétractable.

Selon General Motors, cette nouvelle génération de la Corvette a été conçue d’abord et avant tout comme un cabriolet, l’objectif étant de faire en sorte que les acheteurs n’aient aucunement à sacrifier le confort, l’aspect pratique et la performance en choisissant ce modèle.

Son toit se range parfaitement sous le grand panneau arrière et, croyez-le ou non, vous serez encore capable de transporter deux sacs de golf dans le coffre. Le compartiment à l’avant est pour sa part assez spacieux pour contenir un sac de voyage et une mallette d’ordinateur portable.

Évidemment, le fait de remplacer la capote en tissu de l’ancienne génération par un toit rigide rétractable rend la Corvette Cabriolet 2020 plus silencieuse et plus sécuritaire tout en lui donnant un look de coupé plus naturel. Actionné par six servomoteurs – une première pour la Corvette – le toit peut s’ouvrir ou se refermer en 16 secondes en roulant jusqu’à 50 km/h. Normalement assorti à la couleur de la carrosserie, on peut aussi l’obtenir dans un fini carbone métallisé.

Le design s’inspire des avions de chasse, comme les deux « nacelles » derrière les appuie-têtes qui imitent en quelque sorte les logements des moteurs à réaction. Ces éléments aérodynamiques aident à réduire les turbulences dans l’habitacle et ajoutent une touche d’exotisme à la voiture. Entre les deux se trouve une vitre à commande électrique qui sert également de déflecteur de vent et, plus loin derrière, une ouverture dans le panneau permet de refroidir le moteur central.

Pour ce qui est du châssis, les ingénieurs ont ajusté le réglage des ressorts et des amortisseurs afin de procurer le même niveau de maniabilité et de performance – ou presque – que le coupé.

Le moteur reste bien sûr le V8 LT2 atmosphérique de 6,2 litres, qui développe jusqu’à 495 chevaux et un couple de 470 livres-pied via une boîte à double embrayage à huit rapports. Aucune manuelle ne sera offerte.

Alors que le coupé entrera en production vers la fin de l’année (la grève chez GM devrait assurément être réglée d’ici là), la nouvelle Chevrolet Corvette Stingray Cabriolet 2020 suivra trois mois plus tard environ. Son prix canadien n’a pas encore été annoncé, mais aux États-Unis, il représente un supplément de 7 500 $US par rapport au coupé de base. Attendez-vous donc à ce qu’il frôle les 80 000 $ chez nous.

Partager cet article