Vert Mirabel produira 60 tonnes de cannabis

Photo de France Poirier
Par France Poirier
Vert Mirabel produira 60 tonnes de cannabis
Stéphane Bertrand, son épouse Sylvie Lalande et leurs enfants Steve et Marilyne Bertrand. (Photo : Courtoisie)

Anciennement Serres Bertrand

L’ancien géant des tomates roses, Stéphane Bertrand de Mirabel, a décidé de convertir ses serres pour la production de cannabis médical. Il prévoit produire 60 tonnes par année.
C’est en décembre 2017, après quatre mois de négociations et de remise en question, que Stéphane Bertrand et sa famille ont pris la décision de s’associer avec Canopy Growth, une entreprise canadienne spécialisée dans la production et la distribution de cannabis à usage médical, pour donner naissance à Vert Mirabel.
Stéphane Bertrand était l’un des plus gros producteurs de tomates roses en Amérique du Nord lorsqu’il a été sollicité par Canopy Growth, qui souhaitait s’associer avec un producteur au Québec. À la suite d’une visite des installations de Canopy Growth, la famille Bertrand a vu le sérieux de l’entreprise qui est approuvée par Santé Canada.
« J’ai été impressionné par le travail qui était fait et par l’encadrement pour la production. Lorsque nous avons décidé de convertir notre production, nous avons dû obtenir tous les permis de Santé Canada qui a visité les installations pour nous accorder le permis médical. Nos produits sont biologiques, sans pesticides », explique Stéphane Bertrand.

Plus de 60 tonnes par année

Vert Mirabel produira plus de 60 tonnes de cocottes de cannabis annuellement. « Nous avons actuellement 525 000 pieds carrés d’espace licenciée. Nous allons atteindre les 700 000 pieds carrés d’ici décembre.»

Création d’emplois

La conversion des serres de tomates vers le cannabis a permis de créer plus d’emplois.
« Dans la production de tomates, nous avions entre 60 et jusqu’à 100 employés au plus fort des récoltes. Avec le cannabis, nous avons besoin de 101 employés et en période de récolte, on en ajoutera une cinquantaine. De plus, la masse salariale a pratiquement doublé pour passer à plus de 6 M$ par année », souligne Stéphane Bertrand.
Il explique ce fait évidemment par le nombre d’employés, mais aussi par le genre d’emplois. « Pour la production de cannabis, nous avons besoin de biologistes, d’agronomes, de spécialistes en pharmacologie parce que nous devons répondre aux normes très sévères de Santé Canada.
L’entreprise Les Serres Bertrand a fait l’objet d’une série télévisée présentée à Moi&Cie : Pot inc. où l’on peut voir les coulisses de ce virage.
Info : www.canopygrowth.com
 

Partager cet article

1
Laisser un commentaire

avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
1 Auteurs du commentaire
Linda Lamothe Auteurs de commentaires récents
  S'abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Linda Lamothe
Guest
Linda Lamothe

Je m en fou de la création d emploi je me soucis de mes petits enfants y a pas juste l argent qui compte dans votre vie je te souhaite que tu ne regrette pas ta décision si on jour t as a composé avec ça et avec quelqu’ un que t aime. Moi no way c est pas dans mes valeur et ce serait pas jamais quelque chose que j accepte même pas pour de l argent mais si ca me permettrais d être riche! Vous essayer de vous convaincre du bienfait de la chose mais je ne vous… Lire la suite »