Une sixième place en duo pour Martin Vallières et Mario Pageau

Par Luc Robert
Une sixième place en duo pour Martin Vallières et Mario Pageau
Martin Vallières et Mario Pageau ont arraché une sixième place en katas, lors du Championnat du monde de judo, à Lisbonne. (Photo : Courtoisie)

Les Senseis Martin Vallières et Mario Pageau ont uni leurs efforts pour arracher une sixième place en katas, lors du Championnat du monde de judo, qui a lieu à Lisbonne, au Portugal, du 23 au 28 octobre.

Il s’agissait d’une première compétition mondiale pour le duo, depuis leur regroupement.

« Je suis, pour une année de plus, qualifié pour la compétition Kime No Kata. Mais disons que la compétition n’a pas été évidente. Avec toutes les restrictions que nous avons endurées au Québec depuis deux ans, c’est déjà un exploit que nous avons aussi bien figuré, compte tenu des nos entraînements jumelés limités. On avait déjà pris part à une compétition moins importante ensemble, où nous avions aussi pris la 6e place », s’est remémoré Martin Vallières, directeur technique du club Konki Do Kan, à Mirabel.

Le duo Vallières-Pageau se complète de mieux en mieux, même sous pression.

« Il y avait de l’ambiance. Les Européens ont eu le loisir d’avoir plus d’ouverture de leur ministère de la Santé et ils étaient à point dans leurs techniques, plus prêt que nous. Mais c’est correct. On est comme un couple de patinage artistique. Plus on pratique, mieux on se complète. »

Déménagement

Le Club a déménagé son dojo, pour agrandissement, au complexe des 50 ans et plus, dans le secteur Saint-Janvier.

« On a déplacé notre dojo au 1 500 Val d’Espoir, à côté de l’aréna. Le local est plus spacieux et les tapis plus accommodants. Pendant la pandémie, les ados ont essayé d’autres disciplines et c’est correct. Lorsque nous avons rouvert les inscriptions, une soixantaine ont donné rapidement leur nom. 10 autres se sont ajoutés en cours de route. Nous sommes donc fonctionnels à 70 judokas à Mirabel. Mon partenaire, Mario Pageau, a sa propre école à Deux- Montagnes », a-t-il ajouté.

Avec le programme Judo en forme et ses méthodes d’entraînement différentes,

Le club de M. Vallières a aidé à garder les gens de Mirabel actifs, et ce, gratuitement.

« On a créé Judo en forme pour permettre aux de bouger. L’été, les familles venaient se joindre à nous à l’extérieur, alors que l’hiver, on a fonctionné grâce à Zoom. Ça a fait du bien à tous et à toutes, tant mentalement que physiquement », a-t-il évalué.

Visite d’une olympienne

Dans le cadre d’ateliers préparatoires aux prochains Jeux du Québec d’hiver, les jeunes espoirs recevront la visite d’une Olympienne, en janvier 2022, pour parfaire leurs connaissances.

« Nous recevrons à Mirabel une Olympienne médaillée de bronze en judo, au Japon, lors des derniers Jeux olympiques de Tokyo, en la personne de Catherine Beauchemin- Pinard. Elle montrera les exemples d’entraînements et de variations à apporter pour s’améliorer. Elle est censée venir rencontrer nos jeunes le 29 janvier. Ce sera une excellente préparation pour les Jeux du Québec d’hiver, qui auront lieu du 4 au 12 mars, à Rivière-du-Loup. Entre temps, nous aurons une compétition préparatoire à Blainville, le 21 novembre. Des athlètes de l’Outaouais, des Laurentides et de Lanaudière seront sur place. »

Partager cet article
S'abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments