Une seconde éclosion à la prison de Saint-Jérôme

Par France Poirier
Une seconde éclosion à la prison de Saint-Jérôme
Le Centre de détention de Saint-Jérôme. (Photo : Archives)

Après une première en janvier dernier, voilà qu’une autre éclosion fait rage au Centre de détention de Saint-Jérôme. Ainsi, cinq agents correctionnels ont testé positif et dix autres sont en retrait préventif parce qu’ils ont été en contact avec une personne infectée.

Jeudi dernier, il y a eu un dépistage massif à la prison. « On craint ce qui s’est passé à la prison de Hull lorsque le nombre de cas s’est enflammé, notamment à cause des variants », nous a confié Mathieu Lavoie, président national du Syndicat des agents de la paix en services correctionnels du Québec (SAPSCQ-CSN). Une trentaine de détenus et de membres du personnel ont été infectés à Hull.

« Nous craignons de nous retrouver dans une situation difficile, alors que nous manquons d’effectifs et qu’il y a beaucoup de temps supplémentaire et du temps supplémentaire obligatoire », ajoute monsieur Lavoie.

Alors que la prise de rendez-vous s’est ouverte le 14 avril pour la vaccination, les premiers rendez-vous étaient disponibles à la fin d’avril. « Nous avons demandé à la Sécurité publique d’utiliser nos établissements pour vacciner le personnel. Étant donné que nous avons du personnel infirmier, ç’a aurait été rapide, mais étant donné qu’il y a plusieurs décideurs en jeu, c’est toujours long », a mentionné Martin Lavoie.

Partager cet article
S'abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments