Une première défaite pour le Royal

Une première défaite pour le Royal
Joel Sebastian a frappé un circuit de trois points dans la partie contre les Brewers.

BASEBALL. Après avoir remporté les six premières rencontres de la saison, voilà que le Royal de Saint-Jérôme s’est incliné à deux occasions, soit les 9 et 11 juin.

Le Royal a gagné une sixième victoire consécutive face aux Brewers de Montréal, le 8 juin. Saint-Jérôme a laissé filer une avance de neuf points en fin de rencontre, mais a tout de même réussi à se sauver avec une victoire de 15 à 14 en temps supplémentaire.

Avec une avance de 10 à 1, le Royal se dirigeait vers une victoire facile. Par contre, les Brewers ont ouvert la machine en fin de septième manche en inscrivant neuf points pour envoyer la partie en prolongation. «Vincent Ouellette avait réalisé un excellent travail sur le monticule lors des six premières manches. Il avait accordé qu’un point lorsque je l’ai retiré. Les lanceurs de relève n’ont pas fait le travail. Heureusement, nous avons été en mesure de bien conclure la rencontre en comptant cinq points en neuvième manche», a raconté l’entraîneur Dominic Dinelle.

Dans la neuvième manche, Pedro-Luis Hernandez a produit un point avec un simple avant de voir Joel Sebastian frapper un circuit de trois points. Jean-Sébastien Gauthier a aussi frappé un simple d’un point.

Les Brewers ont bien failli créer l’égalité à nouveau en marquant quatre points à leur retour au bâton. Le lanceur Guillaume Ayotte, un ancien joueur des Brewers, a fermé les livres et a permis au Royal d’enregistrer un sixième gain cette saison.

Deux défaites

Le 9 juin, les Pirates ont infligé un revers de 12 à 4 au Royal. Les Pirates ont pris les devants dès la première manche, mais c’est la lancée de sept points en cinquième manche qui a coulé le Royal. Le lanceur des Pirates, François Lafrenière a connu un bon départ en n’accordant qu’un point non mérité sur deux coups sûrs en autant de buts sur balles, tout en retirant quatre frappeurs.

La défaite va à la fiche de Gabriel De Lisi. Jean-Luc Desormeaux et Jean-Pierre Maria ont terminé la partie sur le monticule pour Saint-Jérôme. Dominic Dinelle a mentionné qu’il lui manquait des joueurs en relève pour bien conclure cette rencontre.

Les Castors d’Acton Vale, en visite au parc Melançon le 11 juin, se sont sauvés avec une victoire par blanchissage de 3 à 0. Il aura fallu attendre en troisième manche pour qu’une équipe s’inscrive au pointage. Les Castors ont ajouté un point en septième manche pour l’emporter 3 à 0. «Simon Brisebois a très bien fait sur le monticule, tandis que la balle ne tombait pas pour nos frappeurs», a fait savoir Dominic Dinelle qui donne crédit aux lanceurs des Castors. Brisebois se voit créditer de la défaite après avoir concédé trois points mérités sur 10 coups sûrs et deux buts sur balles en 6,2 manches de travail.

Prochaines parties

Le Royal amorce une série de quatre rencontres consécutives à domicile avant de prendre la route pour quatre autres parties. Après le Capital City d’Ottawa le 15 juin, Coaticook et Victoriaville seront de passage à Saint-Jérôme, les 17 et 18 juin. Le 22 juin à 20h, ce sera au tour de Saint-Jean-sur-Richelieu de venir affronter le Royal. Soulignons que c’est le 17 juin que sera dévoilé le nom de la mascotte du Royal de Saint-Jérôme.

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'abonner  
Notifier de