Une deuxième surface synthétique à Saint-Jérôme?

Par Mychel Lapointe

Les autorités de la Commission scolaire de la Rivière-du-Nord et du Cégep de Saint-Jérôme ont décidé d’aller de l’avant dans leur projet de se doter d’un terrain synthétique pour une utilisation commune.

En assemblée publique hier soir (mardi) les membres du conseil des commissaires devaient entériner une résolution visant à mandater la directrice générale Lise Allaire et le président Rémy Tillard à aller de l’avant dans leurs discussions avec leur vis-à-vis du Cégep de Saint-Jérôme pour transformer le terrain de football actuel du parc de la polyvalente en surface synthétique. Une résolution du même type sera présentée incessamment aux membres du conseil d’administration du Cégep.

Saint-Jérôme

Parallèlement à leur démarche individuelle, les deux organismes sollicitent l’appui d’autres corps publics. À cet égard, ils ont eu une oreille attentive de la part de la Ville de Saint-Jérôme. En assemblée publique hier soir, les élus jérômiens devaient officiellement donner leur appui au projet.

Il ne faut pas s’étonner de l’appui de la ville de Saint-Jérôme. En fait, il y a des besoins pour deux surfaces synthétiques sur le territoire de la MRC de la Rivière-du-Nord.

Tout d’abord, avec la nouvelle surface synthétique prévue pour la fin de l’été sinon l’automne prochain, les autorités de Saint-Jérôme estiment qu’elles réussiront à peine à répondre à la demande pour le soccer mineur et aussi les clubs de football civil, et encore. Si bien qu’on pourrait difficilement accommoder les autorités du Cégep de Saint-Jérôme avec leur club de football collégial qui amorcera sa première saison de l’histoire. Les Cheminots, on le sait, joueront leurs matchs locaux à Lachute en 2010.

D’un autre côté, avec le club de football collégial du cégep et les formations de football scolaires de la Commission scolaire de la Rivière-du-Nord, en plus des activités régulières sur le plan académique, les deux organismes occuperaient amplement les heures disponibles sur une nouvelle surface synthétique. « Nous évaluons que la commission scolaire et nous occuperions 90 % du temps disponible sur un terrain synthétique… » confie M.Richard Campeau, coordonnateur des sports et activités physiques au Cégep de Saint-Jérôme.

Réponse ministérielle

Reste maintenant à savoir si une demande de subvention pour le projet commun commission scolaire-cégep recevrait une oreille attentive de la part du gouvernement du Québec.

Interrogée sur la question à la fin novembre dernier au moment de son passage au Cégep de Saint-Jérôme, la ministre de l’Éducation du Sport et du Loisir et ministre responsable de la région des Laurentides, Mme Michèle Courchesne s’est limitée à un bref commentaire. « On va laisser les gens faire leurs devoirs et on verra par la suite les résultats de leurs discussions. En temps et lieu, nous analyserons le dossier… » s’était limitée à dire Mme Courchesne.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'abonner  
Notifier de