J’ai de la musique pour toi : Un vent de légèreté

Par Marie-Catherine Goudreau
J’ai de la musique pour toi : Un vent de légèreté

Salut Simon !

Quelle belle liste de lecture tu m’as offerte pour le mois d’avril. J’aime découvrir de la musique qui explore d’autres horizons que ceux auxquels je suis habituée. J’ai bien fait mon devoir et j’ai mis ta liste dans ma voiture, bien fort, pour me plonger dans un mode roadtrip. Il faut bien rêver.

D’abord Beau Dommage, qui est un de mes groupes québécois favoris, commence parfaitement ta liste. Le Picbois décrit exactement comment je me sens quand je pars à l’autre bout de la forêt. Je crois que cette chanson décrit ce que bien des personnes vivent avec la pandémie : le besoin de connecter avec la nature, de connaitre les noms d’oiseaux et de ralentir.

C’est vrai que La Complainte du phoque en Alaska est un peu comme notre hymne québécois. Pour ma part, elle me ramène à ma famille, à mes Noëls, où Beau Dommage était toujours là avec nous pour fêter.

Jean-Pierre Ferland n’est pas mon artiste préféré. J’ai essayé de mettre de côté mes préjugés et d’apprécier Le Petit Roi, mais je ne peux pas m’en empêcher… le roulement de ses rrrrrr me frise les oreilles ! Tout de même, la mélodie est entrainante et accrocheuse avec la chorale. Pour Le Chat du Café des Artistes, j’ai beaucoup apprécié ce ton dramatique particulièrement poignant.

Impossible de ne pas danser sur le rythme entrainant de Aimes-tu la vie comme moi de Boule Noire. Dès les premières notes du refrain, c’est immanquable de ne pas chanter les paroles à tue-tête, parfait pour se remettre en forme après quelques heures dans la voiture. Je pense qu’on a besoin d’entendre ce genre de chanson ces temps-ci pour retrouver le plaisir de la vie et la voir d’une autre manière.

Quant aux paroles de Le plus beau voyage, elles nous ramènent à ce sentiment d’appartenance, de liberté et de fierté d’être Québécois. Comme j’aurais voulu vivre cette époque d’espoir d’un pays, ce mouvement qui a rassemblé autant.

Valaire, c’est vraiment un groupe que j’aimerais découvrir davantage. J’ai aimé les extraits de personnes qui parlent de leur amour pour la pêche dans La nature à son meilleur, à la fois drôle et ressenti.

Leur projet Qualité Motel est tout aussi intéressant et j’ai plongé avec plaisir dans l’œuvre. C’est Je vous salue Marie avec Karym Ouellet qui m’a le plus animée. Un bon rythme électronique pour terminer cette escapade en beauté. Je suis d’ailleurs allée voir les autres réalisations des 5 membres de Vallaire dans C’est pas la qualité qui compte. Ils offrent vraiment de belles collaborations, en gardant toujours leur style unique et en sortant les artistes de leur zone de confort.

Le Journal Le Nord a maintenant un compte Spotify ! Pour écouter toutes les listes de lecture de nos journalistes, rendez-vous sur notre compte

Après avoir écouté ta liste, je suis d’accord avec toi : on n’a pas à envier personne. Notre répertoire québécois est loin d’être plate ! À mon tour, je poursuis dans notre lancée, en te proposant un vent de légèreté et de nouveautés de mes artistes préférés. Je t’invite à explorer avec moi ces musiciens qui se démarquent au-delà du Québec, par leur fougue et leur audace dans leurs œuvres.

Tout d’abord, Alexandra Stréliski, compositrice et pianiste. Voguant dans le milieu néo-classique, elle offre des morceaux touchants et fragiles qui ont par ailleurs été utilisés dans plusieurs œuvres du cinéaste Jean-Marc Vallée, dont son film, Dallas Buyers Club. The Quiet Voice et Blind Vision sont mes deux morceaux favoris de son dernier album Inscape, qui lui a valu deux prix Félix en 2019.

Ensuite, plongeons-nous dans le dernier album de Matt Holubowski. Love, the Impossible Ghost est un chef-d’œuvre musical de 9 minutes, lent et sensible. Il est le dernier morceau de Weird Ones, qui est selon moi, le meilleur album de l’artiste. On y trouve également Eyes Wider, qui nous offre une mélodie et des paroles pleines de compassion.

Choisir des morceaux dans le répertoire de Daniel Bélanger est une tâche ardue. Je te propose de le retrouver avec Tu Tombes de son album Rêver mieux, produit en 2001, mais toujours aussi bon ! D’ailleurs, avais-tu entendu parler de son dernier projet Travelling ? Un fabuleux album instrumental qu’il a sorti en octobre dernier et dans lequel on sort complètement des habitudes de Daniel Bélanger. Il a conçu cet album durant le confinement et on y sent vraiment tout le plaisir et la liberté qu’ils l’ont accompagné dans sa création, avec notamment Froide était la gâchette.

On reste ensuite dans le même registre, avec Fou N’importe Où, cette fois reprise par Charlotte Cardin et CRi. J’aime bien son interprétation un peu plus pop et libérée. Je ne peux pas parler de Charlotte Cardin sans mentionner l’attente pour son premier album qui devrait sortir très bientôt. Elle nous fait patienter en dévoilant quelques extraits ici et là, dont Sad Girl.

Pour terminer cette liste, je te fais entrer dans l’univers multi-instrumental de Geoffroy. Mix de folk et de musique électronique, cet artiste montréalais offre quelque chose d’unique et de vraiment accrocheur. Son dernier album 1952 est un hommage à sa mère qui est décédée du cancer alors qu’il était dans son processus d’écriture. Le résultat est personnel, touchant et entrainant à la fois, avec entre autres When Everything is Gone et 21 Days.

Hâte de te lire.  À plus !

Liste de lecture de Marie-Catherine

  1. Alexandra Stréliski – The Quiet Voice
  2. Alexandra Stréliski – Blind Vision
  3. Matt Holubowski – Love, the Impossible Ghost
  4. Matt Holubowski – Eyes Wider
  5. Daniel Bélanger – Tu Tombes
  6. Daniel Bélanger – Froide était la gâchette
  7. Charlotte Cardin – Fou N’importe Où (avec CRi)
  8. Charlotte Cardin – Sad Girl
  9. Geoffroy – When Everything Is Gone
  10. Geoffroy – 21 Days

Durée : 41 minutes

Cliquez ici pour écouter la liste de lecture de Marie-Catherine !

Liste de lecture de Simon

  1. Beau Dommage – Le Picbois
  2. Beau Dommage – La Complainte du phoque en Alaska
  3. Jean-Pierre Ferland – Le Petit Roi
  4. Jean-Pierre Ferland – Le Chat du Café des Artistes
  5. Boule Noire – Aimes-tu la vie comme moi
  6. Boule Noire – Loin, loin de la ville
  7. Claude Gauthier – Le plus beau voyage
  8. Valaire – La nature à son meilleur
  9. Qualité Motel et Fanny Bloom – Full of Crimes
  10. Qualité Motel et Stefie Shock – Vol de nuit
  11. Qualité Motel et Karim Ouellet – Je vous salue Marie

Durée : 41 minutes

Cliquez ici pour écouter la liste de lecture de Simon !

Partager cet article
S'abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments