Tournoi pee-wee de Saint-Jérôme : Une 46e édition sous le signe du plaisir et de la participation

par Luc Robert
Tournoi pee-wee de Saint-Jérôme : Une 46e édition sous le signe du plaisir et de la participation
Benoît Bohémier (président d’honneur), Ti-Wee et Daniel Dubé (président) attendent les jeunes au 46e tournoi pee-wee. (Photo : Luc Robert)

« Peu importe les pointages, tous les jeunes en sortiront gagnants. Ma récompense personnelle, c’est de voir le sourire des jeunes qui embarquent. Cela fait ma fierté », a convenu M. Daniel Dubé, président de la 46e édition du tournoi pee-wee de Saint-Jérôme,
qui prend l’affiche du 21 novembre au 1er décembre.

 

La compétition annuelle s’ébranlera dès ce jeudi soir, avec trois parties à l’affiche, aux deux patinoires de l’aréna régional de la Rivière-du-Nord. Ainsi, dès 18h, les Lions B1 se mesureront aux Stars B1 de Lachute (glace 2), alors qu’à l’amphithéâtre principal, les Lions C2 ouvriront le bal face aux Concordes de Mirabel, à 18h40. Suivra à 19h10 l’affrontement entre les Lions C1 et le National de Lorraine-Rosemère (glace 2).

« Les cérémonies d’ouvertures de la 46e édition se tiendront vendredi soir, sur le coup de 19h, à la patinoire 1. Cette année, ce ne sont pas moins de 61 clubs, répartis dans 5 catégories, qui se disputeront un total de 105 parties à l’affiche. Chaque équipe a une garantie de trois parties disputées. À noter que toutes les grandes finales seront tenues le même jour, le dimanche 1er décembre, afin de permettre la diffusion télé de celles-ci sur internet, via Média-Clic », a dévoilé le vice-président affaires publiques protocole, M. Martin Collin.

Slogan envoûtant

C’est sous le slogan « La persévérance, jusqu’au bout de vos rêves », que se tiendra l’édition 2019 du tournoi pee-wee.

« Ce sera du plaisir assuré pendant 10 jours. Jeunes et moins jeunes ont des souvenirs impérissables de la compétition, de l’atmosphère d’autrefois à l’aréna Melançon, aux installations modernes d’aujourd’hui à l’aréna RDN. Chez nous, ce tournoi est une tradition pour la famille. J’y ai joué dans les années 1980, dirigé des équipes dans les années 1990, et me suis impliqué comme parent (de Benjamin) et bénévole dans les années 2000 », a décrit le président d’honneur de la 46e édition, M. Benoît Bohémier. L’ancien entraîneur des Nordiques de Lionel-Groulx se trouve aux premières loges du tournoi pee-wee, lui qui occupe de nos jours les postes conseillés techniques des Lions et des Sélects du Nord. «C’est plaisant de constater le développe-ment de nos jeunes, lors du tournoi. J’ai vu plusieurs de ces joueurs lors de nos pratiques dirigées », a poursuivi M. Bohémier. Celui qui est impliqué dans le hockey organisé depuis 30 ans adore le tournoi jérômien.

« Pour avoir fait le tour de plusieurs arénas du Québec en tournois, je peux vous certifier que le tournoi pee-wee de Saint-Jérôme est réputé se situer parmi les meilleurs. Il y a certes ceux de Québec et de Jonquière qui dominent, parmi ceux des grandes villes, mais Saint-Jérôme vient aussi au sommet de la liste », a-t-il spécifié.

Les adeptes jérômiens de longue date se souviendront que le frère de Benoît Bohémier, Éric, a déjà été repêché par le Canadien, à titre de gardien. Il avait remporté la Coupe du Président avec les Olympiques de Hull, en 1986, avant de terminer sa carrière de portier avec les Cheminots de Saint-Jérôme.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'abonner  
Notifier de