Sylvie D’Amours

Sylvie D’Amours, Ministre responsable des Affaires autochtones, répond à nos questions

Un après la Commission Viens, l’inaction est déplorée chez plusieurs groupes et l’impatience se fait sentir. Notamment, un chapitre de la commission est dédié aux services de santé et aux services sociaux. On y écrit que « les préjugés envers les Autochtones demeurent très répandus dans l’interaction entre les soignants et les patients. » Qu’est-ce qui a changé depuis? Comment expliquer que ce soit aussi long avant d’être témoin de changements concrets? Plusieurs éléments sont à…