Suivi de l’état d’urgence sanitaire et du nouveau décret

Par Journal Le Nord
Suivi de l’état d’urgence sanitaire et du nouveau décret
(Photo : Archives)

Le gouvernement a adopté un nouveau décret qui resserre les mesures prises pour protéger la santé publique. L’approche à préconiser reste encore, à ce jour, la collaboration et la coopération de la population aux mesures gouvernementales prises en lien avec la COVID-19.

Le ministère de la Sécurité publique demande aux policiers de demeurer vigilants et de continuer d’agir avec discernement et jugement dans le but de sensibiliser la population au respect des mesures.

Suite au nouveau décret, il est maintenant interdit de se rassembler à l’intérieur et à l’extérieur. Un rassemblement implique deux personnes ou plus. Mais, il y a des exceptions pour les rassemblements avec, si possible, deux mètres de distances entre les gens.

Dans les circonstances suivantes;

  • Les milieux de travail ou lieux où on peut recevoir un service qui n’a pas été interdit. (à titre d’exemples, les épiceries, les services de garde, les garages et stations d’essence, etc.)
  • Les moyens de transport (voiture, autobus, trains, bateaux, etc.)

Précision pour les résidences privées, sont permis :

  • Les rassemblements entre occupants de la résidence privée (exemple: les membres d’une famille ayant le même lieu de résidence)
  • Les individus offrant un service ou un soutien aux occupants immédiats (exemple: gardien pour les enfants, infirmières ou personnel médical, plombier, l’électricien, personnel d’entretien ménager, etc.) devront, si possible, respecter deux mètres de distances entre chaque personne.

Précision pour les rassemblements extérieurs : (tous les parcs sont fermés).

  • Exceptions : terrain de maison, rues et trottoirs, files d’attente de commerces, etc. avoir une distance de deux mètres entre les personnes.

Prendre note, qu’au plus tard le 24 mars 23h59, les entreprises et commerces seront fermés, sauf pour lesservices essentiels. La volonté du gouvernement étant de mettre le Québec sur pause jusqu’au 14 avril 2020.

Rappelons que le Service de police de Saint-Jérôme est un service essentiel et nos policiers sont présents sur tout le territoire, et ce, en nombre suffisant. Nous sommes en mesure de poursuivre notre mission en continuant d’assurer la protection de nos citoyens ainsi que notre réseau routier.

Le Service de police de Saint-Jérôme encourage les citoyens à respecter les consignes émises par le gouvernement, comme ils ont si bien fait jusqu’à maintenant.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'abonner  
Notifier de