Stations de ski : Pas question de laisser tomber une autre saison

Par Marie-Catherine Goudreau
Stations de ski : Pas question de laisser tomber une autre saison
(Photo : les Sommets)

La question est aux lèvres de tous les résidents des Laurentides : pourrons-nous skier cet hiver ? Pour le groupe les Sommets et le Mont Habitant, la réponse est claire : ils ont bien l’intention d’ouvrir leurs portes à nouveau.

 

Louis-Philippe Hébert est président et chef de la direction des Sommets. Il est confiant que les cinq montagnes des Sommets pourront à nouveau ouvrir cette année, et ce, dès le début du mois de novembre. En effet, le Sommet Saint-Sauveur compte commencer la fabrication de neige le plus tôt possible suivant ses habitudes d’être parmi les premiers à accueillir les skieurs.

Selon les informations que M. Hébert possède jusqu’à présent, la portion extérieure de la montagne ne serait pas perturbée par les contraintes relatives à la pandémie. « En ce qui a trait aux remontées mécaniques, il semblerait que leur utilisation ne soit pas affectée, comme les gens auront un casque, des lunettes et un masque dans la plupart des cas. D’autant plus qu’ils seront à l’extérieur, souvent dans la même chaise que leur famille et amis », mentionne-t-il. La situation est plus incertaine au niveau des installations intérieures : « Nous travaillons sur cet aspect pour rendre les bâtiments plus sécuritaires et acceptables pour la Santé publique. »

Contrôle des skieurs

L’hiver, beaucoup pratiquent régulièrement les sports de glisse et sont nombreux à se procurer une passe pour la saison. « Nous n’avons pas l’intention de limiter l’accès à ces personnes, ce serait difficilement contrôlable et peu réaliste. Pour les billets à l’unité, nous allons nous fier à la température et au moment de l’année, selon notre historique. Peut-être que pour certaines journées, nous allons devoir mettre une quantité limitée de billets journaliers à vendre », explique le président. 

Services offerts

En ce qui concerne l’école de glisse, plusieurs aspects restent à discuter. L’enjeu est surtout au niveau des skieurs débutants qui requièrent une plus grande assistance et proximité avec les moniteurs. « Il faudra mettre en place une manière de procéder qui va sécuriser l’élève, mais aussi le moniteur. Si c’est une leçon pour un skieur d’un certain niveau et qu’aucune assistance de proximité n’est de mise, je ne vois pas vrai-ment de problématique, poursuit Louis-Philippe Hébert. Toutes les possibilités sont étudiées. »

Bonne nouvelle pour les services de location, les équipements n’auront pas à être mis en quarantaine, ce qui simplifie le processus. Le grand avantage du Sommet Saint-Sauveur est la création de la « Boîte à ski » qui a vu le jour l’année dernière et qui est un lieu pour louer l’équipement à l’extérieur. « Il reste à voir si nous allons créer d’autres stations similaires dans les autres sommets pour cet hiver. »

En attente des directives

Shane Booth du Mont Habitant n’a pas encore toutes les informations relatives au fonctionnement de la saison de ski, mais leur équipe est en préparation pour l’ouverture et se concentre présentement sur l’entretien. Les passes de saison sont par ailleurs en vente sur leur site web. « Nous avons très hâte de retrouver les skieurs », se réjouit le directeur général.

Enfin, comme nous l’avons vu cet été, les sports de plein air gagnent en popularité et selon les commentaires reçus par le prési-dent des Sommets, beaucoup comptent se tourner vers le ski cet hiver. Bonne nouvelle pour les stations, mais mauvaise pour la gestion ?

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'abonner  
Notifier de