Lions bantam BB ont posé sur un catamaran, lors de leur séjour en Gaspésie. (Crédit photo: Louis-Philippe Lamarre)

| Par Luc Robert

Une saison presque parfaite pour les Lions Bantam BB

La formation des Lions de Saint-Jérôme Bantam BB (M15) a connu une saison régulière parfaite avec une fiche de 32 victoires en autant de départs, baissant seulement pavillon en demi-finale provinciale.

Les ados de Pascal Léveillé ont connu un parcours global de 27 victoires en 28 rencontres en terminant premiers au classement saisonnier de leur ligue, en remportant les régionaux à Boisbriand et en ayant un dossier immaculé de 6 victoires, pour remporter le tournoi de Boisbriand.

« Pour une première année comme entraîneur-chef, je ne pourrais demander mieux. On voulait éviter les cliques, améliorer notre communication et que tous trouvent leur place. On a implanté un bon système et les jeunes ont tiré dans le bon sens », a constaté le pilote.

M. Léveillé souligne que le succès est venu grâce à une belle synergie entre les joueurs.

« On a eu un beau groupe, un bassin de jeunes nés en 2007 et 2008, qui a établi une bonne chimie entre eux. J’ai déjà eu un groupe de 2006 et de 2007 à diriger, et ce n’était pas la même dynamique. Le « fit » était idéal avec les jeunes de cette saison. Plusieurs trios à l’attaque et duos en défensive comptaient des jeunes qui ont évolué ensemble pendant deux ou trois ans auparavant.»

L’entraîneur se demandait bien si son groupe formerait un tout en début de campagne.

Martin Labrosse a pris «la bonne décision»

« Au camp d’entraînement, les clubs AA et AAA sont venus piger cinq éléments dans nos rangs. En formant un club AA, nous n’aurions pas été de taille au début de la saison. Possiblement qu’ensuite, en développant nos éléments, nous nous serions améliorés. On en a discuté avec la direction et Martin Labrosse (président) a préféré nous classer dans le BB. Ça aura été la bonne décision : on a appris à travailler en équipe. Les jeunes ont eu une seconde de plus pour bien faire les jeux dans le BB et cela a été payant », a-t-il estimé.

Les Lions ont aussi compté sur un duo de portiers qui feraient l’envie de n’importe quel entraîneur. Jérémy Gauthier a affiché un dossier de 9-0 et une moyenne de buts alloués de 1, 11. Son collègue Viggo Lamarre, 12-0, a obtenu une moyenne de 1,15 en saison.

« Nos gardiens et nos défenseurs ont été très équilibrés pendant tout le calendrier. Ce fut une saison plaisante, où les joueurs ont cru en leurs moyens. C’était un contexte favorable, avec des amis dans la vie, donc qui progressent ensemble au profil hockey à l’école Cap-Jeunesse. On a développé autre chose que du hockey avec ces jeunes. »

Championnat provincial

À la Coupe Dodge, les Lions ont subi leur seule défaite de l’année dans un contexte particulier. « En quart de finale, face à Saguenay, un de nos meilleurs marqueurs a été puni pour mise en échec par-derrière, en pression défensive. J’ai eu beau argumenter que l’opposant s’était placé en position vulnérable pour recevoir le coup, rien n’y a fait. On a donc entrepris la demi-finale contre Lasarre en position difficile, sans ce joueur. On a finalement vendu notre peau chèrement. J’estime que l’expérience au provincial a été excellente, après 800 km sur la route, jusqu’à Carleton-sur-Mer. On a été très bien accueillis : les organisateurs avaient logé toute l’équipe dans une auberge », a résumé M. Léveillé.

Partager l'article

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.