|

Trois pilotes des Laurentides au NASCAR, à ICAR

Dave Coursol de Saint-Jérôme, Isabelle Tremblay de Saint-Hippolyte et Elie Arsenault de Saint-Sauveur, participeront à la course NASCAR Canadian Tire, au circuit ICAR. Les pilotes laurentiens se mesureront aux Andrew Ranger, Alex Tagliani et Patrice Brisebois, à 15h30, dimanche, pour le départ de la course la plus importante de l’événement.

Isabelle Tremblay est pilote depuis un peu plus de deux ans. Le 12 octobre 2008, elle ébranlait les mûrs plutôt «machos» de la course, en remportant l’Enduro de St-Eustache. Elle est toujours la seule femme à avoir remporté cet exploit. «Ce sera mon premier circuit routier de l’année. En NASCAR, mon objectif est de prendre de l’expérience, mais ce sera super de courir devant mes amis, ma famille et mes fans. Piloter contre les Tagliani, Dumoulin, Ranger et Brisebois sera exceptionnel.»

À seulement 17 ans, Dave Coursol prendra part lui aussi au NASCAR. Il s’agira de sa première course dans la série Canadian Tire et espère bien être en mesure de terminer la course.

Elie Arsenault a bénéficié d’une entente de dernière minute pour pouvoir participer à l’événement. Malgré tout, le pilote de 19 ans espère être en mesure de faire un top 10, dimanche.

Patrice Brisebois sera l’une des têtes d’affiches au ICAR. Celui-ci a confié au Journal Le Nord qu’il continuait de suivre le hockey mais «qu’il était temps de passer à autre chose. J’ai la piqûre pour les courses maintenant.» L’ancien défenseur du tricolore a les deux pieds sur terre quant à ses objectifs pour la course de dimanche : « Je veux d’abord finir la course. C’est important en NASCAR. »

Brisebois prendra part à seulement trois autres courses cette saison, soit Toronto, Trois-Rivière et Montréal, en Nationwide. « J’aimerais bien terminer dans le top-10 au moins une fois cette saison. Mais plus que les bonnes positions en fin de course, je tiens à apprendre le métier comme les pilotes professionnels et à réaliser mon plein potentiel et celui de la machine. Je suis dur avec moi-même, alors rien de moins ne fera l’affaire. »

Pour la couverture complète de l’événement et en savoir plus sur ces pilotes laurentiens, procurez-vous le Journal Le Nord, édition du 8 juin.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.