(Photo : Rémi Bélanger)

Ski acrobatique : Premier podium pour Émile Nadeau

Par Luc Robert

Avec Sportcom

Le sauteur Émile Nadeau a goûté au podium pour la première fois de sa carrière, à la super finale de la Coupe du monde de ski acrobatique, disputée en fin de semaine dernière au Kazakhstan.

Le spécialiste des sauts a récolté le bronze, dimanche, alors que le rideau tombait sur la saison 2022-2023.

À la Coupe du monde d’Engadin, plus tôt cette saison en Suisse, Nadeau avait exécuté trop de rotation dans un de ses sauts. À l’entraînement, il hésitait depuis dans ses manœuvres et a dû s’ajuster, afin de retrouver sa pleine confiance.

Le skieur de Prévost est parvenu à s’adapter et à prendre provisoirement la tête en super-finale, à Almaty, avec 96,83 points. Trois sauteurs devaient encore s’élancer. Après que le Suisse Pirmin Werner (118,55) ait devancé Nadeau, l’Américain Christopher Lillis a raté son saut. Cela a assuré du même coup la 3e place sur le podium du jeune Québécois.

« Je ne pensais pas que c’était possible ! Je savais que les trois prochains (concurrents) étaient forts et pouvaient me battre. Quand j’ai entendu le pointage de Chris Lillis, je n’ai pas compris sur le coup. C’était vraiment plaisant, juste du bonheur ressenti », a relaté Émile Nadeau, qui a pris part à sa première super-finale de la saison.

Le Suisse Noe Roth a gagné l’or (123,00). Également en action, Miha Fontaine et Alexandre Duchaine ont fini 9e et 14e.

Émile Nadeau affiche un sourire radieux, à son premier podium en Coupe du Monde. Photo : Rémi Bélanger

Revenu en force

Émile Nadeau s’est dit heureux de conclure sa saison sur le podium, qu’il a décrite comme « en deçà de ses attentes ». Rappelons qu’au début de janvier, il s’est blessé à une cheville, lors d’un camp préparatoire aux États-Unis, en prévision de la Coupe du monde prévue à la station Le Relais, à Québec.

Idéalement, l’athlète de 19 ans aurait fait l’impasse sur cet événement auquel il tenait toutefois à participer devant ses proches. La blessure l’a d’ailleurs forcé à rater l’étape de Deer Valley, une semaine plus tard, et l’a tenu à l’écart des rampes pendant trois semaines.

« J’ai connu une saison difficile et j’aurais aimé faire plus de finales, a-t-il admis. C’est le fun de terminer sur une note positive. Après une semaine d’entraînement difficile, je ne pensais pas que c’était possible. Ça me montre que je suis capable de faire un podium et c’est vraiment bon pour la confiance. »

Le globe de cristal a été remis à Noe Roth en fin de journée. Alexandre Duchaine représente le Canadien s’étant le mieux classé, avec une sixième place.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *