(Photo : Archives)
Benoît Bohémier et Benoît Gratton prennent en main la destinée des Sélects du Nord.
|

Nominations : Gratton et Bohémier à la barre des Sélects du Nord

Par Luc Robert

L’organisation des Sélects du Nord (SDN), qui chapeaute le hockey AAA dans les Laurentides, a embauché Benoit Gratton à titre de directeur technique, ainsi que Benoit Bohémier, comme directeur des opérations.

« Nous entrons dans une nouvelle structure hockey, résultat d’un processus long et réfléchi. Cette nouvelle organisation nous permet désormais d’avoir un directeur dédié aux opérations hockey, ainsi qu’un directeur en charge des activités quotidiennes de notre organisation. Nous tenons à souligner que notre fidèle gouverneur, Gilles de la Chevrotière, reste en place et continuera à servir notre organisation avec sa sagesse et son expérience inestimable », a dévoilé M. Alexandre Gagné, président du conseil d’administration des SDN.

« Ce processus s’inscrit dans le virage que nous avons entrepris il y a près de deux ans, visant à nous aligner avec les règles de gouvernance et des organismes à but non lucratif (OBNL). À cet égard, nous tenons à remercier Mme Geneviève Lajoie et M. Marc St-Aubin, qui ont été les initiateurs du projet. Nous sommes convaincus que ce changement et cette amélioration contribueront à élever notre organisation vers l’excellence », a-t-il ajouté.

Homme aux 20 chapeaux

Si le retour de Benoît Bohémier ne surprend personne, vue son implication de longue date avec les Sélects, celle du talentueux Benoît Gratton a soulevé des questions. L’ancien professionnel occupe déjà un horaire complet, que les anglophones définiraient de « 24/7 ».

« Depuis que je suis revenu dans la région, il y a sept ans, j’occupais déjà la fonction d’entraîneur responsable des habiletés chez les Sélects, à raison de deux fois par semaine. J’apprécie devenir directeur cinq jours par semaine, ce qui me permettra d’intervenir sur la glace à tous moments. En séparant les deux tâches de directeur à temps plein, nous démontrons à la région de Hockey Laurentides-Lanaudière notre intention de moderniser nos rangs, selon la volonté exprimée par leurs dirigeants », a souligné Benoît Gratton.

S’il conservera ses tâches d’entraîneur-chef des Cheminots D2 et celles d’entraîneur technique auprès des filles au programme sport-études à Rosemère, l’ancien gagnant de la Coupe Memorial a dû faire de la place dans son agenda quotidien.

« J’irai trois fois par semaine à Rosemère. J’aurai toutefois mon quartier général bien établi à l’aréna régional de la Rivière-du-Nord. J’entends d’ailleurs conserver mes deux bureaux distincts, celui des Cheminots et celui des Sélects à l’aréna, pour différencier les dossiers (rires). Je quitte toutefois à regret le banc des Couguars M18 Relève à Cap-Jeunesse, avec qui j’ai passé des belles années. Je ne peux pas me diviser en 4 non plus, 24 heures sur 24. »

Gratton s’est engagé pour une saison avec les Sélects du Nord, histoire de voir comment vont se développer les choses entamées.

« Sommes-nous une organisation parfaite ? Non. Mais il y a des très belles choses qui sont exécutées. Benoît et moi comptons bien continuer à améliorer les dossiers pour les jeunes. Nous avons un territoire immense, jusqu’à Mont-Laurier et Lachute, et nous allons offrir une stabilité. Qu’on pense seulement au M15 AAA, dont la cohorte s’annonce très prometteuse. Ils sont entre des mains mains, avec le travail de Mathieu Forget comme entraîneur. Le défi de la direction technique m’emballe aussi. Il y aura une ligne directrice similaire, à partir du haut, jusqu’au bas de l’organigramme. On a du potentiel tant chez les joueurs, que les entraîneurs, à faire croître », a-t-il fait valoir.

 

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *