| Par Charlier Mercier

Meilleur relai des canadiennes en 20 ans

Le quatuor composé de Katherine Stewart-Jones, Cendrine Browne, Olivia Bouffard-Nesbitt et Dahria Beatty a terminé au 9e rang (+3 minutes 39,9 secondes), lors du relai 4×5 km de ski de fond féminin disputé samedi dernier aux Jeux olympiques de Pékin.

Les Canadiennes ont qualifié leur résultat de très satisfaisant. « On aurait aimé pouvoir percer parmi les 8 meilleurs et c’était vraiment très près. On est contentes d’être aussi proches de cet objectif. C’est le meilleur résultat canadien au relai aux Jeux olympiques depuis 20 ans. On a eu vraiment du plaisir. Notre esprit d’équipe est incroyable », a mentionné Cendrine Browne.

« On a vraiment connu une belle course. Il y avait beaucoup de bonnes équipes en piste samedi. C’est une 9e place qui veut dire beaucoup. Je suis vraiment fière de la manière dont nous avions toutes skié », a ajouté Stewart-Jones, première fondeuse à s’élancer pour le Canada.

L’athlète de Chelsea s’est rapidement collée au premier groupe de chasse, en style classique, dès le début de la course. Stewart- Jones a même été en mesure de s’accrocher pendant quelques instants à une fondeuse norvégienne qui revenait à l’avant, après avoir été prise dans une chute : une expérience très dure physiquement pour la Québécoise.

« Quand la Norvégienne est arrivée devant moi, j’avais les jambes en feu et j’essayais simplement de survivre à l’épreuve », a ajouté Stewart-Jones. « Je voulais commencer en force, je n’ai pas connu ma meilleure journée. Un 5 kilomètres, ça fait mal ! Je suis quand même fière de mon effort. »

Stewart-Jones a ensuite donné le relai à la Yukonaise Dahria Beatty, au 10e rang. Beatty, excellente sprinteuse, a réussi à gagner deux places et le Canada se retrouvait 8e à la mi-parcours.

En grande forme

Cendrine Browne a alors pris les choses en main, comme 3e relayeuse. La double olympienne était encore une fois en grande forme et elle a permis à son pays de maintenir son rang.

« C’était très difficile physiquement et mentalement. Je suis fière de moi, d’avoir réussi à donner le relai à ma coéquipière, avec un bon écart sur nos rivales. J’ai tout donné et je suis très contente. Ç’a été mission accomplie aujourd’hui (samedi) », a expliqué celle qui a parcouru son 5 kilomètres en style libre.

Bouffard-Nesbitt coiffée

Olivia Bouffard-Nesbitt était la dernière Canadienne à s’élancer. Elle a réussi à conserver la 8e place jusqu’aux derniers instants, où elle a vu l’Italienne Lucia Scardoni la devancer tout juste avant la ligne d’arrivée.

« C’est le fun qu’Olivia ait pu participer à son premier relai international. Elle avait beaucoup de pression en étant la dernière, car ce n’était pas une position facile, surtout qu’elle était toute seule et sans groupes. Elle a été super pour conclure la journée », s’est réjouie Katherine Stewart-Jones.

Les athlètes russes ont été couronnées championnes en devançant les Allemandes (+18,2 secondes) et les Suédoises (+20,7 secondes) qui complètent le podium.

Suite mercredi

Les fondeuses canadiennes seront de retour en action ce mercredi, alors qu’elles prendront part au sprint classique par équipe. Katherine Stewart-Jones et Dahria Beatty seront les représentantes du pays à cette épreuve.

Partager l'article

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.