(Photo : François Bernier)
Les Couguars de Cap-Jeunesse sont champions de la catégorie AA.
|

Les Couguars de Cap-Jeunesse couronnés doubles champions

Par Luc Robert

Les Couguars de Cap-Jeunesse, ont réécrit l’hisoire, en devenant la première formation scolaire à remporter le Tournoi M13 de Saint-Jérôme, tout en se voyant attribuée la bannière de l’équipe la plus disciplinée dans la catégorie AA.

En fait, pour la première fois en 48 ans d’histoire, l’ancien tournoi pee-wee accueillait une équipe du réseau du sport étudiant du Québec (RSÉQ). Les Couguars ont disposé en grande finale des Bisons de l’Outaouais 3-0, le jeu blanc allant à la fiche du portier Olivier Tardif.

Henrik Lagacé, joueur du match de la finale AA. (Photos : Luc Robert)

Les filets des locaux ont été l’œuvre d’Henrick Lagacé (bug gagnant), de Thomas Guay et de Anthony Boisclair-Allaire (FD).

« C’est toute une victoire d’équipe. Lors de mon but, j’ai effectué un haut tir des poignets, en espérant qu’il soit dévié et ça a fonctionné. Je me décris comme un défenseur offensif, qui est normalement assez fort sur les premières passes », a commenté Henrick Lagacé, aussi élu joueur du match. Pour sa part, l’entraîneur-chef Sébastien Lagacé a vanté les mérites de sa troupe dans l’adversité. « Gatineau (les Bisons de l’Outaouais) nous avait mené à nos derniers retranchements, lors d’un précédent match du tournoi. Nous les avions alors vaincus en fusillade 5 à 4, en huitièmes de finale », s’est-il souvenu.

Cela n’a donc pas été une surprise d’avoir autant d’opposition lors d’un 2e duel. « On s’attendait à une partie serrée. Le premier but a enlevé une pression sur nos jeunes. La victoire fait un grand bien au moral, car nous avons eu un lent début de saison de ligue. On a joué en équipe et tous les éléments ont contribué. »

Sébastien Lagacé, fier entraîneur des Couguars de Cap-Jeunesse.

Lions finalistes Dans la catégorie A, les Lions de Saint-Jérôme ont lutté farouchement, mais ont rendu les armes 2 à 1 devant la formation de Radisson-Québec. Joshua Ferland, aidé d’Éliot Dumas, avait donné les devants aux Félins en 3e, mais les visiteurs sont revenus avec deux buts sans réplique.

« La punition mineure discutable de la 3e période a fait mal, mais on doit respecter la décision de l’officiel. Disons que le but rapide d’égalité nous a brisé le cœur. Nous venions de prendre les devants et l’adrénaline coulait à flot », a commenté le pilote jérômien Stéphane Perreault.

« Vu le nombre de buts que nous avons enfilé durant le tournoi, on s’attendait à un autre festival offensif. Chapeau à nos jeunes, qui nous ont surpris en disputant un match très serré. »

De son côté, le capitaine Élie Legendre a souligné que son équipe s’attendait à un meilleur sort.

« On a tous embarqué pour bien jouer défensivement. À l’attaque, il aurait fallu que l’on positionne un gars dans l’enclave, pour prendre les retours. Mais finalistes, c’est bien quand même pour le club. On a pas senti plus de pression, malgré le fait qu’on jouait chez-nous. »

NOUVELLES SUGGÉRÉES

1 Comment

  1. Stéphanie Crispin

    Merci pour ce bel article. Des petits joueurs de hockey de chez nous .
    Let’go Lons !

    Reply

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.