|

Le programme de football de Saint-Stanislas prend du galon

Par Lpbw

Implanté depuis 12 ans à l’École secondaire Saint-Stanislas, le programme de football commence à être reconnu dans le monde du football scolaire québécois. Les trois bannières de champions remportées par l’équipe cadette cet automne permettent d’être optimiste pour l’avenir de ce programme.

« C’est très encourageant», lance Martin Faubert, responsable du programme de football.

Chaque année, la popularité de ce sport ne se dément pas à cette école de Saint-Jérôme. Plusieurs jeunes se présentent au camp de sélection dans le but de se tailler un poste avec une des équipes des catégories benjamin, cadet et juvénile. Malheureusement, seulement un tiers des jeunes sont choisis et une centaine de joueurs sont refusés, soutient M.Faubert.

Lorsqu’ils sont sélectionnés, les jeunes doivent s’investir pleinement dans cette discipline sportive. « Chaque semaine, les joueurs ont quatre périodes d’éducation physique axées sur le football. Ils ont des cours sur le conditionnement physique, la nutrition, les techniques de football. De plus, durant la haute saison, ils ont six heures de pratique le soir sans compter les parties la fin de semaine», explique Martin Faubert.

Parallèlement, les sportifs doivent maintenir une bonne moyenne scolaire sans quoi ils risquent d’être tenus à l’écart du jeu.

Une nouvelle catégorie

À ses débuts, le programme comptait seulement les catégories benjamin et cadet. Quelques années plus tard, en 2005, la classe juvénile s’est ajoutée. L’an prochain, une nouvelle étape sera franchie alors que la catégorie Atome sera mise sur pied à Saint-Stanislas.

C’est donc dire que les élèves de secondaire 1 joueront uniquement dans l’Atome alors que ceux de secondaire 2 évolueront dans le Benjamin.

La saison dernière, le club benjamin des Patriotes était composé de plusieurs joueurs qui faisaient leur entrée au secondaire tandis que d’autres équipes de la ligue comptaient plusieurs élèves de secondaire 2 dans leur rang. C’est le cas du Collège Laval qui a écrasé quelques adversaires, dont Saint-Stanislas au compte de 84-0.

Des futures vedettes

Même si le programme est encore jeune, certains joueurs se sont démarqués après leur passage à l’École secondaire Saint-Stanislas. Le demi défensif, Guillaume Tremblay-Lebel, a remporté la Coupe Vanier avec le Rouge et Or de l’Université Laval cette saison. De son côté, Damien Constantin, qui était de l’alignement d’Équipe Québec en juillet dernier, a mis la main sur la Coupe du Canada.

Nul doute qu’il y aura des étoiles montantes parmi les 170 joueurs qui feront partie du programme de football la saison prochaine !

Toutefois, pour développer ces jeunes talents, il faut bien les encadrer. « Nous avons 30 entraîneurs pour quatre équipes. Ça prend du monde qui y croit!» termine Martin Faubert.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.