(Photo : Archives)
M. Martin Labrosse, reconduit président de la FHMSJ.
|

Le conseil d’administration reconduit pour un nouveau terme

Par Luc Robert

Sept des huit administrateurs du conseil d’administration de la Fédération de hockey mineur de Saint-Jérôme (FHMSJ) ont conservé leur place à l’exécutif, le huitième poste étant demeuré vacant.

Les sept avaient préalablement été confirmés aux postes d’administrateurs lors de l’Assemblée générale annuelle de l’organisme. C’est lors de la dernière réunion du CA que les différentes fonctions ont été établies.

Ainsi, Martin Labrosse demeure à la présidence. Il sera flanqué par le vice-président Mathieu Forget, le trésorier Steve Charrette, la secrétaire Mireille Côté, les responsables de catégories David Plouffe (M7 à M11) et Patrick Théorêt (M13 à M21), ainsi que par le responsable des partenaires hockey, Marc Portuguais. Le président a été voté par les administrateurs pour un mandat d’un an, tel que spécifié à la charte des règlements de la FHMSJ. Il en va de même pour messieurs Portugais et Théorêt, de même que Mme Côté et le poste vacant, nommés pour une durée identique à leur fonction.

« Ç’a l’air qu’ils ont encore voulu de moi (rires). Sérieusement, ce n’est pas pire du tout en termes de stabilité. On a aussi notre petite idée pour le poste vacant. Pour le reste, on poursuit actuellement l’équilibre des équipes chez les Lions. Les séances d’apprentissage pour la mise en échec progressive arrivent aussi à terme. Cela a aussi bien fonctionné au niveau du Showcase, avec quelques ajustements à faire en cours de route. En bref, ça se maintient », a commenté le président Martin Labrosse.

Sur le terrain, le personnel requis se trouve également en place.

« M. Alexandre Gianetti a remplacé Benjamin Bohémier, parti dans la LHJMQ. Pierre Bilodeau s’occupe de son côté des horaires. Nos postes sont comblés au niveau opérationnel. Par ailleurs, nous affichons un bon bilan financier. J’attends toujours de voir ce que la Régie fera avec nous. Il y a un montant de 30 000 $ à combler. La Ville nous octroyait cette somme pour le développement et les états financiers », a repris M. Labrosse.

Ce dernier a dû jongler avec quelques directives de la Régie de l’aréna de la Rivière-du-Nord. « Ils voulaient nous couper des heures à Saint-Antoine (aréna Cap-Jeunesse), si nous n’occupions pas toutes les cases horaires prévues aux patinoires l’aréna régional de la Rivière-du-Nord. On nous a même présenté un sondage de la Ville, pour savoir si nous sommes en faveur de la construction d’un quatrième aréna à Saint-Jérôme. J’ai répondu que s’ils maintenaient les 25 heures que la Régie voulait nous couper, on n’en a pas besoin avec nos inscriptions actuelles. Mais là, je parle seulement pour le hockey mineur. Je ne suis pas ferré pour exposer les besoins du patinage artistique, du patinage de vitesse ou des autres sports, J’ai demandé le statu quo. On a besoin d’une soixantaine d’heures au total pour le hockey, incluant les entraînements. Il s’agit juste qu’ils revoient leurs ratios par équipe, qui datent de longtemps. Ils se basaient sur un ratio de 10 joueurs par club, pour établir les heures de glaces nécessaires. Or, on est rendu aux alentours de 14 joueurs par équipe. Ils doivent moderniser leur approche », a-t-il fait valoir.

Protocole revu

D’autre part, une revue du protocole entre la Régie et les trois villes la constituant a mené la Régie à devenir l’interlocuteur de tous les sports de glace.

« La Régie de l’aréna de la Rivière-du-Nord devient celle qui chapeaute les besoins de toutes les associations. Notre mission a donc été mise à jour. Les associations restent toutefois responsables de leurs inscriptions, comme c’est le cas depuis deux ans. Tout le reste relève de la Régie est et correct. Quand elle a été créée, il n’y avait pas assez d’heures pour les jeunes. Nous pouvons maintenant nous adapter aux besoins », a communiqué Mme Danielle Clément, directrice-générale à la Régie de l’aréna de la Rivière-du-Nord. 

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.