(Photo : Nathalie Miclette)

LBMQ : « On va déranger les équipes établies » – Jean-Luc Désormeaux, gérant

Par Luc Robert

Les Cardinaux des Laurentides amorcent la saison 2023 avec un jeune alignement talentueux, tout en arborant un nouveau logo qui n’est pas sans rappeler celui des Hawks d’Atlanta, de la NBA, en meilleure définition.

Pour marquer le passage du club de Saint-Jérôme à Saint-Colomban, les dirigeants de l’équipe, Christian-Marc Gendron, François Cholette et François Rousseau, ont décidé de changer le « look Cards de Saint-Louis », en adoptant un uniforme plus « féroce ».

« Je n’ai jamais dirigé une formation où cinq des neuf partants sont des recrues. Mais elles promettent et on va avoir du terrain en masse. Frédéric Achard-Groleau (3e but) et Danick Roussel (voltigeur) ont été les révélations du camp d’entraînement. Avec la combinaison familiale Samuel Savoie (2e but) et Édouard Savoie (1er but), et l’arrivée du solide voltigeur Jordan Glazer (transaction), on sera compétitifs à chaque match », a analysé le gérant Jean-Luc Désormeaux, qui amorce une 10e saison à la tête d’équipes de divers niveaux.

Le gérant Jean-Luc Désormeaux adore le jeu de cartes qu’il a entre les mains. Photo Nathalie Miclette

Adaptation

Les Cardinaux des Laurentides compteront sur l’addition du lanceur dominicain Donato Auguste, ainsi que celles des jeunes artilleurs Matthew Bomersback, Neftaly Serverino-Cronier, Jake Kido et Nicolas Legault, pour aider les vétérans de l’équipe, Gabriel De Lisi, Pierre-Luc Meloche et Alexandre Lanauze.

« Auguste débarque ici avec le potentiel d’être un des meilleurs partants. Mais diminuons les attentes. Il vit en Floride et a trouvé notre climat froid à son arrivée. Il devra apprivoiser la ligue. Donato se trouve à 70 % de sa forme de match. On risque de fonctionner avec une rotation de trois partants et demi », a-t-il prévu.

Si Désormeaux avait été conservateur dans ses prévisions en 2022, il a sorti l’encensoir pour ses pronostics de la saison 2023.

« Avec les Perrin, Roussel, Édouard Savoie et les autres déjà là, nous compterons sur un ordre de frappeurs tout en puissance. Avec les nombreux joueurs importés arrivés partout dans la ligue, il y aura des soirs plus difficiles, mais nous disposons d’un club explosif pour riposter. »

Les joueurs seniors élites sont reconnus pour détester se déplacer pour demeurer sur le banc d’une équipe.

« On possède un heureux problème, en disposant de 21 joueurs de qualité sous la main. On a rien à envier à personne. Avoir trop de profondeur est un beau dilemme, mais on joue neuf à la fois. Nos vétérans Cholette, Hernandez, Maria et moi les avons du vécu, mais je suis conscient que je vais me limiter à un rôle de frappeur suppléant gaucher ou à une manche comme voltigeur. Le temps passe », a repris celui qui amorce une 21e saison senior.

Début local tardif pour les Cardinaux

Le premier match officiel des Cardinaux des Laurentides à leur nouveau nid de Saint-Colomban sera présenté le dimanche 25 juin, face aux Pirates de Saint-Jean-sur-Richelieu à 15 h.

« On se sent écoutés là-bas. On arrive sans pression, dans un nouveau décor. Je pourrai gérer sans avoir à trouver des commanditaires. L’appui est de taille, même si on arrive rapidement pour les aménagements », a ricané l’ancien co-propriétaire du Royal Lepage Plus.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *