|

La série Nascar revient pour une 3e année à Mirabel

Par Lpbw

Le coureur automobile Andrew Ranger participera à la 3e édition de la série Nascar Canadian Tire sur le Circuit ICAR, à l’Aéroport de Mirabel, les 6 et 7 juillet.

Au volant de sa voiture Dodge 27, le pilote natif de Roxton Pond tentera de répéter ses exploits des deux dernières années sur ce circuit jugé comme étant très technique. « Je connais bien le circuit et j’adore courser ici. C’est une piste où les dépassements sont difficiles», explique Ranger qui prendra part à une vingtaine de courses dans différentes séries cette année.

 

Pourtant, en 2011, alors qu’il était en queue de peloton, le pilote a réussi à se hisser au premier rang. Malheureusement pour lui, une faute lui a coûté la victoire. En 2012, il a pris sa revanche en franchissant la ligne d’arrivée en première position.

 

Un jeune homme originaire des Laurentides, Élie Arseneau, voudra, lui aussi, exceller sur une piste qu’il connait très bien puisqu’il est le pilote maison du Circuit ICAR. « C’est certain que c’est un avantage pour moi», concède le pilote de Morin-Height qui tentera de faire un Top 5 devant sa famille et ses amis.

 

L’an dernier, Arseneau n’a pas terminé la course à cause d’un bris mécanique.

 

Son père, Marc Arseneau, président du Circuit ICAR, prévoit une course spectaculaire. « Il y a beaucoup d’enchaînement de virages et beaucoup de freinage», dit-il.

 

D’autres Québécois courseront sur cette piste dans la série Nascar. Marc Arseneau nomme l’ancien hockeyeur Patrice Brisebois, Ray Courtemance Junior, Alex Guénette, Louis-Philippe Dumoulin et Martin Roy.

 

Le vainqueur de ce Grand Prix Nascar en 2011, Alexandre Tagliani, sera absent puisqu’il participera à une course en série Indycar.

Réaménager le terminal

En plus de donner lieu à des courses spectaculaires, le Jiffy Lube 100, présenté par Snap-on, permettra de réaménager le terminal de l’Aéroport de Mirabel, note M.Arseneau.

 

« Nous sommes très fiers d’offrir à cet immeuble une deuxième vie et d’en réutiliser les locaux et infrastructures vacants depuis la fin des vols passagers à Mirabel. Des loges intérieures desquelles on voit la presque totalité de la piste et de l’action, c’est du jamais vu en Nascar Canadian Tire !» dit-il.

 

Les amateurs de vitesse seront servis avec plusieurs séries de sport motorisé. Les pilotes compétitionneront, entre autres, dans les séries Formule 1600, Canadian Supercar, Pro Truck, Sportsman ICAR Challenge et SPC. Évidemment, c’est le Nascar Canadian Tire qui attirera le plus l’attention.

 

Lors de ce Grand Prix, Marc Arseneau s’attend à ce qu’il y ait «plusieurs milliers de personnes» qui convergent vers le Circuit ICAR.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.