Julianne Sarrazin, de Prévost, a mis la main sur l’or au sprint, en vélo de montagne. (Photo: John Clark)
|

Julianne Sarrazin triomphe au sprint du vélo de montagne

Par Luc Robert

À l’épreuve sprint de vélo de montagne féminine, Julianne Sarrazin, de Prévost, a remporté l’or aux Jeux du Canada.

La coureuse a levé les bras en guise de célébrations, avec une avance de 3,26 secondes sur sa plus proche rivale.

Après un lent départ, Sarrazin a profité de la chute d’une opposante pour gagner du terrain. Elle a ensuite réussi un dépassement à l’entrée d’un boisé. Elle a finalement accentué son avance et a filé vers une victoire en solo.

« J’ai commencé la course en cinquième place, en raison de mon départ difficile, mais je savais que si j’étais la première à entrer dans le bois, je serais en mesure de distancer les autres, pour l’emporter sans sprint », a précisé Sarrazin.

« J’étais quand même nerveuse en début de journée. On ne fait pas souvent les épreuves de sprint, alors je ne savais pas trop à quoi m’attendre. Je suis vraiment contente et fière de ma performance. »

Marie-Fay Saint-Onge a aussi coursé en finale. Elle a été la cinquième à franchir l’arrivée, 8,6 secondes derrière sa coéquipière Sarrazin.

Paillé l’emporte

Au sprint masculin, dernière épreuve en vélo de montagne des Jeux du Canada à Niagara, Zorak Paillé, de Saint-Sauveur, est monté sur la plus haute marche du podium.

Paillé a pris la tête, suivi de près par un représentant de l’Ontario et les frères Saint-Onge. Il est demeuré aux avant-postes jusqu’à la toute fin.

« C’était du gros calibre ! Pour moi, tout s’est joué dans le départ. Je suis resté en avance à chaque endroit où on aurait pu me dépasser. En plus, je termine ça sur la ligne avec mon coéquipier du Québec, qui finit deuxième. Je suis vraiment content de ma journée », a confié Paillé.

Également en action, Juliette Larose-Gingras, de Lac-Beauport, a été stoppée dans les quarts de finale, finissant troisième de sa vague. Elle avait pris le deuxième rang des qualifications en début de journée.

Fin du 1er bloc

À la suite du premier bloc d’épreuves des Jeux d’été du Canada 2022, le Québec arrive au 4e échelon du classement des médailles.

Les porte-couleurs du fleurdelisé ont jusqu’ici récolté 17 médailles d’or, 20 d’argent et 18 de bronze, pour un décompte total de 55.

Anctil produit

Au baseball, le Québec a pris la 5e place, en défaisant la Nouvelle-Écosse 6 à 3, au stade de Welland, en Ontario.

Dans le gain de la troupe de l’entraîneur-chef Dominik Walsh, le receveur Justin Anctil, de Mirabel, a produit deux points. Anthony Clavet, de Québec, s’est aussi illustré en frappant deux coups sûrs, dont un double, et en obtenant un but sur balles en quatre présences au bâton, en plus de croiser le marbre trois fois. La victoire est allée à la fiche du lanceur lavallois Ian-Olivier Beaulieu, qui a retiré huit frappeurs sur des prises, en trois manches au monticule.

Tombeurs des Québécois dans la rencontre du quart de finale, les Ontariens ont écrasé les Albertains 11-1 en grande finale, alors que les Saskatchewanais ont vaincu
les Britanno-Colombiens 6-5 dans la rencontre pour la médaille de bronze.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.