(Photo : Claude Pelletier)
|

Jennyfer Richer-Labelle : Patiner sur la mer

Par Luc Robert

La Jérômienne Jennyfer Richer-Labelle vivra l’expérience d’une vie, à compter du 20 août prochain. Elle participera à une revue de spectacles de patinage artistique… à bord du gigantesque bateau de croisière Oasis of the Sea !

L’athlète de 22 ans exécutera des numéros en solo, un peu partout dans les Caraïbes.

« C’est une chance unique qui s’offre à moi. Je participerai à quatre spectacles par semaine, en plus de voyager d’îles en îles. Ils ont aménagé une vraie patinoire à bord du navire et même un espace pour la resurfaceuse Zamboni. J’ai jasé avec d’autres patineuses et les vagues ne se font pas ressentir à bord. J’ai très hâte de partir à l’aventure et de patiner sur cette surface peu commune. On va être d’aplomb », a-t-elle souligné en entrevue téléphonique.

Richer-Labelle y a pensé à deux fois avant d’accepter de faire le grand saut vers les spectacles professionnels sur glace.

« La productrice de la troupe m’a approchée à deux occasions, avant que je me décide. Le synchronisme du contrat s’intercale bien dans mon horaire. Je vais tester ce que ça donne au niveau professionnel, sans m’engager très longuement. J’aspire à compétitionner en Europe un jour et même à tenter ma chance aux qualifications olympiques. Je n’ai donc pas mis totalement en veilleuse ma carrière amateure », a souligné l’athlète du secteur Lafontaine.

Un calendrier bien rempli

À preuve, elle poursuivra son calendrier estival de compétitions, avec un séjour prévu à Lake Placid, jusqu’à la dernière minute.

« Je veux poursuivre sur ma lancée. J’ai même l’intention de participer aux Championnats provinciaux seniors le 13 août, la dernière compétition affichée à mon calendrier, avant d’embarquer à bord du majestueux bateau de croisière. »

L’Oasis of the Sea a été considéré comme le plus grand bateau de croisière au monde, avec ses 362 mètres de longueur, de 2010 à 2016, jusqu’à la construction de l’Harmony of the Seas.

« Le paquebot est gigantesque. Je me pince, car il n’y a pas beaucoup de gens qui ont ma chance. Puis, je ferai partie du groupe Divertissement, ce qui implique que comme les touristes, j’aurai accès aux mêmes restaurants et activités qu’eux. Je ne serai pas limité, comme le personnel de soutien. Et je suis en plus payée pour faire ça : wow ! Il y aura juste le cours d’urgences à suivre. Car s’il y a un feu ou autres sinistres, je devrai montrer aux passagers les mesures à suivre », a-t-elle détaillé.

Présente au cinéma

Athlète, chorégraphe, entraîneure et même actrice-figurante de films, Jennyfer Richer-Labelle possède plusieurs cordes à son arc. Son vaste curriculum vitae a aidé à sa percée sur le navire de la compagnie Royal Caribbean Cruise Line.

« J’ai fait partie de la distribution de la comédie musicale Snow Boys, produite, filmée et diffusée par Nickelodeon (Paramount) en décembre 2022, en décrochant un 3e rôle. Les Américains étaient venus tourner dans le Vieux-Terrebonne, à l’hiver 2021. Lors des scènes extérieures, comme Québécoise, j’étais habituée à nos froids habituels. Les acteurs arrivaient de la Californie et n’étaient pas familiers à nos conditions climatiques. On les voyait greloter. Cela a été toute une expérience. »

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *