(Photo : Archives)
L’entraîneur Benoît Gratton espère que ses Couguars M18 Relève mêleront les cartes à Rivière-du-Loup.
|

Hockey scolaire : Les Couguars M18 Relève atteignent le Championnat provincial

Par Luc Robert

Après une pléiade de retours dans des matchs où ils semblaient battus, les surprenants Couguars M18 Relève sont parvenus à se qualifier pour le Championnat provincial 2024 à Rivière-du-Loup.

Les patineurs de l’entraîneur-chef Benoît Gratton tiraient de l’arrière 0-2 devant Mirabel dans la série de qualification série 3 de 5 pour le provincial, avant de revenir coller 3 gains (dont 2 en surtemps) pour sortir leurs voisins du sud. Même qualifiés pour la grande danse, les félins ont ensuite remporté la bannière de la division nord des éliminatoires, et battant cette fois l’école Thérèse-Martin (Joliette) en tirs de barrages, grâce à un filet de Vincent Constantineau.

« Gagner le titre de notre section en séries représentent une surprise, bien que nous n’ayons jamais été déclassés en saison régulière. On perdait des parties contre Sainte-Thérèse et Mirabel, mais on se donnait toujours une chance d’être près d’eux au pointage. Plusieurs programmes n’ont pas de D1 et se gardent les joueurs de secondaire 5 pour leur alignement de Relève. Ça donne des équipes inégales et un niveau différent d’un match à un autre », a constaté l’homme aux 1000 chapeaux, Benoît Gratton, aussi pilote des Cheminots.

« Pour notre part, Félix-Antoine Bolduc et Philippe Gagnon aident beaucoup à l’attaque. Constantineau n’est pas le gros et physique, mais il tient son bout et se libère. Ses mains, son intelligence au jeu et son bon positionnement donnent des bons résultats. C’est le genre de gars que tu veux voir en tirs de barrage. »

Tout comme le Championnat provincial D1 présenté à Saint-Jérôme, celui de Relève à Rivière-du-Loup dispose d’un trop grand nombre d’équipes et des duels auront lieu dans les villes de banlieue.

« On jouera notre premier match ce jeudi à 14 h 30, à l’aréna de Cabano, entre Rivière-du-Loup et Edmundston (N-B). Certains ont prévu coucher là-bas la veille du match. Je vais partir jeudi de bonne heure, en direction du bas du fleuve. Selon le format retenu, tu peux perdre les deux premiers matchs, mais aucune défaite permise à compter du troisième duel. Il n’y a pas de mauvaises équipes rendu à ce niveau-là, mais on arrive sans pression, avec une équipe qui peut jouer les trouble-fêtes. Il ne faut pas oublier que nous en sommes seulement à la deuxième année du programme Relève des Couguars », a-t-il rappelé.

 

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *