(Photo : Patrick Cullen)
Alex Blais a retrouvé sa touche depuis qu’il s’est joint aux Panthères.
|

Hockey junior AAA : Alex Blais retrouve ses repères dans son patelin

Par Luc Robert

Le Colombanois Alex Blais a retrouvé sa touche magique autour du filet adverse, plus d’un mois après avoir été rétrocédé aux Panthères de Saint-Jérôme, par les Saguenéens de Chicoutimi.

Le patineur de Saint-Colomban a été repêché au 71e rang (4e ronde en 2020), par les représentants du pays des bleuets. Après une première saison satisfaisante de 30 points (9b, 21a) en 44 matchs en saison 2021-2022 au Saguenay, il avait été blanchi de la feuille de pointage en deux parties, dans le junior majeur cette année à 18 ans, avant de reprendre le chemin des Laurentides en octobre.

« Mon début de 2e campagne à Chicoutimi ne s’est pas passé comme je l’espérais. Tout était devenu plus dur et j’avais perdu toute motivation. En revenant à la maison, j’ai retrouvé mes vieux amis des Sélects du Nord et des Vikings de Saint-Eustache, du temps de mes séjours bantam et midget. J’ai repris goût au hockey dans l’entourage de mes chums et de ma famille. On a même déjà mis à l’horaire des sorties aux patinoires extérieures de la région, quand elles seront prêtes. Je me sens revigoré », a-t-il lancé.

Avec les Panthères au niveau junior AAA, un échelon plus bas que le junior majeur, Blais possède à sa fiche une moyenne de près de deux points par match (19 points en 11 parties, soit 9 buts et 10 aides).

« Je suis pas déçu du calibre de la LHJAAAQ, car je ne m’attendais à rien. Ma rapidité me permet de déborder les défenseurs adverses et je m’inscris régulièrement à la feuille de pointage. Partager un trio avec Félix-Antoine Journet et Olivier Tourchot me donne beaucoup d’espace et de possibilités. Je vois bien les jeux à l’avance », a confié le centre droitier.

Autre échange ? 

Blais poursuit ses études grâce au Cégep à distance, offert au collégial à Saguenay. La période de transactions du temps des Fêtes approchant à grands pas, dans la LHJMQ, aurait-il l’intention de demander aux Sags d’échanger ses droits ailleurs dans le circuit Courteau ?

« Je ne veux pas penser à ça. Mon intérêt est d’éprouver du plaisir et d’aider les Panthères à gagner des parties. J’y vais au jour le jour. Je n’ai pas de contrôle sur les transactions. C’est le directeur général des Sags, Yanick Jean, qui a les cartes en mains. »

À la première saison d’éligibilité de repêchage de la LNH de Blais à 17 ans, M. Jean a participé à une capsule de promotion télévisée au sujet du droitier, en ventant son vaste talent offensif.

« C’est un joueur de 17 ans très important pour nous avec des habiletés offensives. Il est arrivé ici à 5’09’’ et a grandi à 6’01’’. Il a des yeux tout le tour de la tête. Son patin et sa force physique se sont améliorés. Il a été une bonne surprise pour nous. »


Les Panthères reçoivent ce mercredi soir les Rangers de Montréal-Est, dès 19 h 30, à l’aréna régional de la Rivière-du-Nord. Les Félins occupent le 3e rang de la LHJAAAQ, avec un bon dossier de 16-6-0-1, bon pour 33 points de classement.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

1 Comment

  1. Benoit Mousseau

    Excellent reportage comme toujours mon ami!

    Reply

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.