(Photo : Marisa Filice)
L’absence d’Alexis Paris (25) se fait sentir, bien qu’un retour au jeu n’est pas impossible sous peu avec les Cheminots.
|

Hockey collégial : Un duel au sommet à prévoir entre les Cheminots et les Pionniers

Par Luc Robert

Les Cheminots de Saint-Jérôme auront fort à faire, ce samedi soir lors d’un match présenté exceptionnellement à 20 h 30 à l’aréna régional de la Rivière-du-Nord, alors que les meneurs au classement général, les Pionniers du Cégep de Rimouski, visiteront Saint-Jérôme.

Les Pionniers démontrent une fiche de 13 victoires contre 6 revers, en plus d’une défaite en tirs de barrage, suffisante pour trôner au sommet de la Conférence Nord-Est de la Ligue collégiale D2 du Québec. Les Cheminots, pour leur part, possèdent un dossier de 14 victoires, contre 5 échecs et 1 revers en fusillade. Ce dossier leur confère la 2e position de la Conférence Sud-Ouest, 1 point derrière le Vieux-Montréal, mais avec 2 parties en mains.

« Rien n’est perdu, même si on se trouve dans un creux de vague. Nous sommes 2e et le Championnat provincial D2 a lieu à Drummondville ce printemps. Plusieurs finissants veulent finir avec un titre. On va redoubler », a souligné l’entraîneur Benoît Gratton.

La partie de samedi soir sera aussi l’occasion de voir à l’œuvre les deux meilleurs pointeurs du circuit. Thomas-Loïc Horth (17b, 20a, 37 points) devance le Jérômien Zachary Ouellette (11b, 22a, 33 points) par quatre maigres points.

« Comme les autres collectivement, Zach a aussi connu un ralentissement. Il est conscient qu’il doit en donner plus et revenir à ses bonnes vieilles habitudes. On a rencontré les joueurs individuellement, Alex (Beauregard) et moi. On est au même diapason. Affronter le meilleur marqueur le motivera sans aucun doute. »

Montagnes russes

En janvier 2024, les Chems ont connu un parcours sinueux, avec une fiche d’une victoire, contre trois défaites. Ils ont notamment perdu à nouveau les services de l’attaquant Alexis Paris, encore une fois blessé à l’épaule. Il cumulait 10 buts et 5 aides en 18 parties jouées. Pour sa part, Maxence Gendron a quitté la formation pour devenir pilote de l’air.

« Alexis est un cas évalué au jour le jour. C’est un gros morceau de l’équipe. Son épaule est disloquée et sujette à sortir de son socle. C’est un meneur dans la chambre. Pour sa part, Maxence a obtenu une promesse d’embauche écrite d’une compagnie aérienne. Il est parti prendre un cours de perfectionnement en pilotage. C’est la chance d’une vie et tu ne laisses pas ça passer comme carrière possible. C’était un excellent leader dans le vestiaire, le gars qui agissait comme un pro, même si nous jouons du hockey amateur. Ça va permettre aux jeunes de prendre plus de place. Certains jouaient gênés et la porte est maintenant ouverte pour s’affirmer. Le temps est venu pour les jeunes de prendre charge de l’équipe », a affirmé tout-haut M. Gratton.

Défaite dimanche

Le début de la deuxième moitié de saison s’est poursuivi en dents de scies, dimanche dernier à l’aréna Camilien-Houde de Montréal, où les Spartiates du Vieux-Montréal ont eu raison des Cheminots 5 à 1.

Seul Zakary Saint-Pierre-Renaud a inscrit les Cheminots à la feuille de pointage en avantage numérique en 2e période, dans la défaite. Renaud Simard protégeait la cage de Saint-Jérôme. Il a reçu 31 frappes.

 

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *