Cendrine Browne et son entraîneur Louis Bouchard composent une belle combinaison en ski de fond.

| Par Charlier Mercier

Cendrine Browne atteint les quarts de finale en Finlande

De retour en action à la Coupe du monde de Lahti, en Finlande, Cendrine Browne a cette fois réussi à se qualifier pour les quarts de finale, afin de se classer parmi les 30 premières fondeuses de cette épreuve.

« Je suis vraiment contente! C’est une très belle surprise d’avoir atteint les 30 meilleures. C’était un parcours où il y avait beaucoup de pas de patin, ce qui représente ma force. Ça m’a vraiment avantagée de pouvoir utiliser cette technique au maximum », a expliqué Browne, qui participait aux premières courses éliminatoires de sa carrière, lors d’un sprint en Coupe du monde.

Collision

L’athlète de 28 ans a terminé au sixième rang de sa vague lors des quarts de finale, 2,19 secondes derrière la meneuse de son groupe, la Suédoise Maja Dahlqvist. Ce résultat ne lui a toutefois pas permis d’accéder aux demi-finales.

« Je n’avais jamais vécu la sélection des vagues pour les éliminatoires. J’ai commis quelques erreurs de débutante, mais j’ai appris beaucoup. J’ai très bien skié, mais je suis entrée en contact avec une adversaire à 300 mètres de la fin », a-t-elle spécifié.

Plus tôt, durant les qualifications, Browne avait pris le 29e rang afin d’assurer sa place pour les rondes éliminatoires, arrêtant le chrono à 3 min 34,74 s.

« Je me sentais vraiment fatiguée au début de la journée, on ressent encore le décalage horaire de la Chine. Je trouvais ça difficile durant l’échauffement, mais comme on peut voir, tout peut arriver. J’ai donné mon maximum et j’ai bien skié lors des qualifications. »

Les Suédoises ont été dominantes en grande finale en raflant les trois premières places. Jonna Sundling a remporté la médaille d’or. Ses compatriotes, Emma Ribom (+3,28 secondes) et Maja Dahlquist (+3,67 secondes), l’ont accompagnée sur le podium.

Browne est la seule Québécoise à avoir pris part aux quarts de finale. Olivia Bouffard-Nesbitt a pris le 33e rang, à moins d’une seconde de la 30e et dernière place donnant accès aux éliminatoires. Laura Leclair a, de son côté, conclu la journée au 54e échelon.

36e dimanche

Meilleure Canadienne au sprint de samedi dernier, Cendrine Browne a pris le 36e rang du 10 kilomètres de style classique, le dimanche 27 février. Elle a franchi la ligne d’arrivée 2 minutes 24,5 secondes derrière l’éventuelle gagnante, la Norvégienne Therese Johaug.

Pour sa part, Katherine Stewart-Jones, de Chelsey Outaouais, est revenue en force dimanche pour signer le meilleur résultat de sa carrière dans un départ individuel en Coupe du monde. La Québécoise s’est classée 30e du 10 kilomètres classique à Lahti, en Finlande, soit le meilleur résultat canadien de cette épreuve.

Les fondeurs québécois n’ont pas eu beaucoup de repos après leur périple aux Jeux olympiques de Pékin. Pour cette raison, Katherine Stewart-Jones a décidé de s’accorder une journée de congé samedi et de ne pas participer au sprint.

« On n’a pas eu beaucoup de temps entre les courses et ç’a été très long revenir de la Chine. Ça nous a pris environ 30 heures pour se rendre en Finlande. On n’a pas eu beaucoup de sommeil, alors j’ai décidé de prendre une journée pour récupérer, surtout que je veux faire toutes les courses d’ici la fin de la saison. »

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.