Bill Hattem veut une ligue plus compétitive

Par Lpbw

HOCKEY JUNIOR. Deux équipes de la Ligue de hockey junior du Québec (LHJQ) ont l’intention de quitter le circuit en 2016 pour rallier les rangs collégiaux, selon le commissaire Guy Ryan.

Avec le retrait des Cougars de Sherbrooke et des Lauréats de Saint-Hyacinthe, la ligue passerait de 14 à 12 équipes, ce qui fait bien l’affaire de Bill Hattem, propriétaire des Panthères de Saint-Jérôme.

« Ça fait plusieurs années que je dis qu’il y a trop d’équipes dans la ligue. Je veux voir une ligue très très compétitive et je serais content s’il y avait entre 10 et 12 clubs. Une fois que notre ligue devient plus forte, on pourrait penser à l’expansion. Nous devons développer notre produit et ça passe par un peu moins d’équipes», affirme Hattem.

Depuis deux ans, ces deux franchises proposent de disputer de 30 à 35 matchs, rapporte-t-il. « Ça ne cadre pas avec notre philosophie», affirme le grand manitou du club jérômien.

Celui-ci rappelle qu’il y a quelques années, la dissolution du club des Braves de Valleyfield avait permis aux équipes de se renforcer. Les Panthères avaient alors mis la main sur deux joueurs dominants: Samuel Aquin et Yan Dumontier, l’actuel capitaine de l’équipe.

Compétition entre les deux ligues

Toutefois, les clubs de Sherbrooke et Saint-Hyacinthe ne seront pas dissouts puisqu’ils devraient évoluer dans la Ligue de hockey collégial. Dans les prochaines années, la LHJQ pourrait-elle perdre d’autres joueurs et équipes au détriment du circuit collégial ? Bill Hattem n’y croit pas.

« Je ne suis pas sûr qu’un joueur qui veut se développer est mieux au collégial. Selon mon expérience, un jeune de 17 ans qui va jouer dans ce circuit revient dans notre ligue à 18 ans. Le calibre est moins élevé et il y a moins de visibilité. J’ai rarement vu un gars qui a joué un an chez nous et qui est allé jouer au collégial après. Un de nos joueurs de 19 ans l’a fait cette année, mais il a tellement regretté sa décision qu’il pleurait pour revenir».

À l’inverse, chaque année, les Panthères accueillent des jeunes du collégial en ses rangs, raconte-t-il.

Malgré tout, le grand manitou des Panthères déplore que la Ligue de hockey collégial tente de compétitionner la LHJQ.

« Selon le mandat donné par Hockey Québec, c’est censé être juste une ligue pour les joueurs qui sortent du midget AA et cherchait une place pour jouer. Là, elle essaie de nous compétitionner. Mais, je ne pense pas que cette ligue est à notre niveau et je ne crois pas que ça va changer».

Hockey Québec

Le développement de la LHJQ passe non seulement par la réduction du nombre d’équipe, mais par un changement de règlementation de Hockey Québec, croit Bill Hattem.

L’homme de hockey se rappelle qu’à son arrivée dans la ligue, les meilleurs 17 ans devaient jouer pour l’équipe qui l’a repêché. Maintenant, les joueurs de cet âge ont le choix d’évoluer dans le Midget AAA et à 18 ans, ils peuvent aller jouer dans d’autres ligues en Amérique du Nord, déplore-t-il.

« Ça ne nous aide pas du tout. Sans le dire ouvertement, les règlements disent aux jeunes: aller jouer ailleurs», rapporte celui qui estime que Hockey Québec a changé les règles pour favoriser le circuit collégial.

Certains hockeyeurs de 17-18 ans pourraient croire qu’ils n’ont pas leur place dans la Ligue de hockey junior du Québec alors que c’est faux, note Hattem. « Les bons joueurs de 17 et 18 ans, et même ceux de 16 ans, vont jouer dans notre ligue».

Un départ précipité ?

Par ailleurs, il se pourrait que le départ des clubs de Saint-Hyacinthe et Sherbrooke soit précipité. En effet, des gouverneurs de la ligue ne semblent pas chauds à l’idée que ces deux concessions disputent la prochaine saison alors que leur départ est imminent.

Bill Hattem, qui a une voix forte dans le circuit, est de cet avis. « Je vois difficilement comment ils peuvent rester dans notre ligue alors qu’ils s’en vont l’année suivante. Comment veux-tu opérer dans ce contexte-là ?»

Si les gouverneurs prennent une décision en ce sens, les Lauréats de Saint-Hyacinthe auront disputé leur dernier match dans le circuit la fin de semaine dernière contre les Montagnards de Sainte-Agathe.

Une décision devrait être rendue dans deux semaines, nous dit-on.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *