|

Baseball : L’Escadron de retour

Par Luc Robert

L’équipe de baseball l’Escadron de la Polyvalente de Saint-Jérôme a conclu un partenariat avec la Ville de Saint-Jérôme. Celle-ci permettra aux étudiants-athlètes de la région de s’entraîner à proximité de leur école dès septembre 2023, au nouveau Centre sportif Claude-Beaulieu.

Le complexe multi-sports, construit au coût de 26,7 M $, permettra aux baseballeurs de renouer avec un gymnase intérieur local, après avoir séjourné à Blainville pendant 4 ans. Les jeunes s’entraînaient auparavant à l’Académie Lafontaine.

« Il n’y a pas un nombre d’années rattachées à l’entente. Nous avons fait partie du processus de consultation depuis le début. Je remercie la Ville de nous avoir demandé ce qu’il fallait comme équipements pour que les joueurs s’épanouissent. Ils nous ont partagé les plans et les comités nous ont écoutés. On a aimé le processus », a souligné M. Rémi Bertrand, directeur général de l’Escadron, les anciens Cimes.

À la fine pointe

Le Centre sportif Claude-Beaulieu offre de l’espace multifonction pouvant accueillir des entraînements et des matchs de soccer, de football et de baseball. « Nous sommes très bien desservis à Blainville, avec quatre tunnels intérieurs de 90 pieds de distance. Mais en même temps, avec deux programmes de baseball sur place (Poly et l’École Saint-Gabriel), les horaires se chevauchent. On aura plus d’espace à Saint-Jérôme. Nous serons aussi en contact avec le soccer, pour nous répartir le calendrier disponible. Nous entendons respecter notre bail de location à Blainville jusqu’à sa fin en juin », a-t-il ajouté.

Plus proche

Le DG de l’Escadron, Rémi Bertrand, intégrera le Centre sportif Claude-Beaulieu à son programme de baseball.

Grâce à ce nouveau centre multisports, situé dans la Cité des sports de Saint-Jérôme, les élèves de la Polyvalente n’auront plus à se rendre jusqu’à Blainville pour s’entraîner comme auparavant.

« Il y aura moins de temps perdu et d’essence dépensée pour les parents. Les joueurs les plus jeunes doivent être sur place à 7h15 le matin, alors que les plus vieux finissent tard l’après-midi. Il y aura des gains aussi pour le transport. Il s’agira de la fin des longs trajets, dans des conditions météo parfois difficiles, surtout en hiver. »

Muni d’un terrain synthétique et d’équipements neufs issus des dernières technologies, le Centre proposera également des salles multimédias, une palestre de gymnastique, des pistes d’athlétisme et des cages de frappeurs automatisés.

« Nous utiliserons deux grandes cages ajustables, pouvant être séparées en quatre plus petites. Il y a un manque de plateaux au Québec et celui-ci nous aidera notamment pour les camps de sélection. Il sera aussi possible d’y tenir des événements, comme des conventions et des compétitions. »

Meilleur développement

Avec des formateurs professionnels issus des milieux du baseball, du basketball et du hockey, ainsi que six programmes sports-études offerts dans les écoles secondaires du Québec, l’Escadron soutient l’accomplissement athlétique, aussi bien que la réussite scolaire de ses étudiants.

« Regrouper tout ça près de la Poly est un rêve devenu réalité. Nous enseignons aussi en collaboration avec l’Institut régional des sports (IRS), situé à l’ancien aréna Melançon. Les jeunes de sixième année élémentaire peuvent nous contacter pour être admis (selon les disponibilités). Il arrive aussi que nous acceptions des jeunes de 2e ou 3e secondaire, s’ils se rapprochent des standards des joueurs déjà enrôlés chez nous depuis quelques semestres. »

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.