Souvlaki Bar : Quatre frères ouvrent un restaurant en pleine pandémie

Par Ève Ménard (journaliste de l'initiative locale)
Souvlaki Bar : Quatre frères ouvrent un restaurant en pleine pandémie
Les quatre frères ont décidé de prendre les rênes du nouveau Souvlaki Bar à Saint-Sauveur. Photo prise avant la Covid-19.

Matthew Perez et ses trois frères travaillent pour la franchise Souvlaki Bar depuis une dizaine d’années. Or, tout récemment, ils ont pris les rênes du tout nouveau restaurant situé à Saint-Sauveur. « On s’est dit qu’on allait prendre une chance et faire quelque chose pour nous. Nous avons choisi le restaurant ici et c’est comme ça que tout a commencé », raconte Monsieur Perez.

 

Débuter les livraisons en pleine pandémie

Au départ, l’ouverture devait se faire au cours du mois de janvier dernier. Or, des délais dans la construction ont forcé les quatre frères à repousser l’ouverture pour février. À ce moment-là, d’autres problèmes, cette fois-ci en lien avec l’éclairage, ont ajouté un second délai à l’ouverture. Puis, à la mi-mars l’arrivée de la Covid-19, du confinement et des fermetures massives ont une fois de plus repoussé l’ouverture de leur tout nouveau projet. « Le restaurant a été fermé pour un peu plus d’un mois. Puis, nous nous sommes dit que nous pourrions essayer les livraisons et voir ce qui va se passer », explique le propriétaire. C’est ainsi que le 26 avril dernier, en plein milieu d’une pandémie qui chamboulait et chamboule toujours l’économie, que le Souvlaki Bar a ouvert ses portes à Saint-Sauveur pour des commandes uniquement.

Matthew Perez souligne que malgré une première semaine d’opération plus lente, la suite s’est très bien déroulée et la réception des gens s’est avérée au-delà de leurs attentes. « C’était une bonne ouverture, même meilleure que l’on croyait », affirme-t-il. Ce dernier indique que le fait d’être tous les quatre ensemble dans cette nouvelle aventure a été très bénéfique à leur réussite malgré un contexte particulier. « Nous sommes quatre frères et nous restons forts. Nous travaillons en espérant que ça va cesser plus tôt que plus tard. »

Une ouverture en salle imminente

Les restaurants pourront officiellement rouvrir le 15 juin prochain dans la région. Au moment de notre échange, le 5 juin dernier, Matthew Perez était déjà au fait de cette date d’ouverture, mais demeurait en attente des détails qui sont arrivés lundi dernier, 8 juin. Malgré tout, le propriétaire préparait déjà son restaurant pour être fin prêt à l’ouverture. Il a ainsi organisé l’intérieur du restaurant et les terrasses, une en avant et une en arrière, afin de réduire le nombre de tables disponibles et d’assurer l’application de la distanciation sociale de deux mètres. Monsieur Perez s’attend à accueillir entre 30 et 50% de sa capacité habituelle.

« Notre menu sera aussi plus élaboré. En ce moment, il s’agit seulement du menu pour les livraisons. Le 15 juin, nous allons débuté notre menu spécial avec, par exemple, le calmar et les crevettes », ajoute-t-il. Le propriétaire admet qu’il fut surpris d’apprendre que la réouverture sur place se ferait aussi rapidement, lui qui anticipait davantage une ouverture vers le mois de juillet ou même peut-être en août. Bien entendu, il se réjouit de pouvoir ouvrir en succursale, mais souhaite aussi s’assurer que tout est mis en place afin d’assurer la sécurité du personnel et des clients.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'abonner  
Notifier de